Tessin et No Billag. Ritter, Bourgeois et la lutte paysanne. Maudet et les Sans-Papiers.

« No Billag », la chute ? Ce 4 mars, l’initiative contre la redevance radio-télévision est à nouveau donnée perdante. Son échec se confirme chez Tamedia (non 60%, oui 39%), s’aggrave chez GFS-SSR (non 65%, oui 33%). Refusent tant la Suisse romande (64%/31%) que la Suisse alémanique (66%/33%). Serait indécise la Suisse italienne (48% pour chaque camp). Ligue des Tessinois et UDC y disent oui. Pourtant, cette Suisse italienne – comme Romands et Romanches – gagne à la péréquation financière du service public SSR. Curieux ?Continue reading

Droites – Parmelin, Cassis, Pfister? Femme – chercher et trouver?

Gerhard Pfister ! Le président du PDC succédera-t-il à Doris Leuthard au Conseil fédéral ? Le Zougois serait le dernier favori (« Bund » et « Tages-Anzeiger », 19 février). Il confirmerait le « virage à droite » de la politique suisse. En 2015, Guy Parmelin (UDC) succède à Eveline Widmer-Schlumpf (PBD), en 2017, Ignazio Cassis à Didier Burkhalter (PLR). Comme Cassis, Pfister est bien perçu à l’UDC. Contrairement à Christophe Darbellay et Urs Schwaller, il désapprouve, en 2007, l’éviction de Christoph Blocher. Lui cultive le contact avec Petra Gössi (présidente PLR) et Albert Rösti (président UDC). Et cela se voit.Continue reading

L’étonnant duo Maurer-Gaillard. Les finances riches et le « virage à droite ».

Ueli Maurer, Serge Gaillard, quel étonnant duo ! Maurer, ancien Président de l’UDC, est Conseiller fédéral depuis 2008 – Défense, puis Finances. Gaillard, ex-Premier Secrétaire de l’Union syndicale suisse, pilote l’Administration des Finances depuis 2012. Sous la PBD Eveline Widmer-Schlumpf. Puis, sous l’UDC Maurer. Il y a peu de parcours si dissemblables. Face au Compte surprise 2017 (2,799 milliard de francs d’excédent au lieu de 250 millions de déficit), on est curieux de voir ce duo en action. Car il faudra jouer fin.Continue reading

L’héritage de Leuthard. L’envie de Sommaruga. Le retour de Spuhler.

Quand Doris Leuthard partira-t-elle ? A qui reviendra son si tentant DETEC (Département Environnement, Transports, Energie et Communication) ? Christoph Mörgeli, UDC blochérien non réélu en 2015, y verrait bien Peter Spuhler, UDC aussi, constructeur ferroviaire de Stadler Rail. Plutôt que Simonetta Sommaruga, socialiste, cheffe de Justice et Police (« Weltwoche », 15 février). PDC, Doris Leuthard devrait décider d’ici à 2019. Sérieux ?Continue reading

Cassis, Maurer, Parmelin et le « virage à droite ». Clignotants 2018.

Oui, le « virage à droite » de la politique suisse – annoncé par les élections fédérales 2015 – pourrait se vérifier en 2018. Plusieurs signaux clignotent. Voyez Ignazio Cassis. Certains prêtent l’intention au nouveau Conseiller fédéral libéral-radical – chef des Affaires étrangères, élu grâce à l’UDC – de faciliter les exportations d’armes, de freiner l’aide au développement. A confirmer.Continue reading

Haine sur Internet. Sommaruga exposée. Maurer et Parmelin épargnés.

Simonetta Sommaruga ! La Conseillère fédérale socialiste – Justice et Police – serait la plus détestée des 7 membres du Collège sur Internet (cote 2,5, « Bund » et « Tages-Anzeiger », 12 février). Suivraient Johann Schneider-Ammann, PLR, Economie, Formation et Recherche (1,4), Doris Leuthard, PDC, Environnement, Transports, Energie, Communication (1,3), Alain Berset, socialiste, Intérieur, Affaires sociales (1,1). Seraient mieux traités Ueli Maurer, UDC, Défense, puis Finances (1,0), Ignazio Cassis, PLR, Affaires étrangères (0,9), Guy Parmelin, UDC, Défense (0,9). 717 336 commentaires auraient été analysés. Quel classement !Continue reading

Chocs. Berset, Parmelin, Leuthard. Corée 2018 et Sion 2026. No Billag et CarPostal.

Alain Berset et Guy Parmelin ! Face aux Jeux Olympiques d’Hiver, les Conseillers fédéraux fribourgeois et vaudois subissent des chocs contraires. Le projet Sion 2026 peine à trouver des appuis (Tamedia, 11 février). Cela vaut pour Sion 2026 même (non 59%, oui 36%) comme pour le milliard de francs du Conseil fédéral (non 65%, oui 30%) ou des Jeux en Suisse en général (non 60%, oui 37%). Le Valais tranche le 10 juin (précédents : 1928 et 1948 à St-Moritz). Parmelin, chef UDC de la Défense et du Sport, porte le projet. Suspense ?Continue reading

Les Jeux de Corée, la Suisse de Berset et nous. Moon, les Kim, Confucius.

Jeux Olympiques d’Hiver à Pyeongchang – quel symbole ! Car la Suisse joue un rôle apaisant dans les relations houleuses entre Corée du Sud (site des Jeux) et Corée du Nord. Guerre de Corée 1950-1953 : la Suisse neutre fera partie – comme la Suède – de la Commission chargée de gérer le cessez-le-feu. Nos officiers y font des séjours remarqués. Relations diplomatiques : elles se nouent avec le Sud (1962), puis avec le Nord (1974). En cela, la Suisse suit le modèle adopté avec d’autres Etats divisés. Mais alors que l’Allemagne et le Vietnam finissent par se réunifier, les Corées restent farouchement séparées. Chine continentale et Taiwan y ressemblent – un peu.Continue reading

Anéantie, No Billag? Unie, la Suisse des 4 langues? Leuthard, Marchand, un rêve.

Anéantie, « No Billag » ? Unie, la Suisse des 4 langues ? Ce 4 mars, 38% de la population approuverait l’initiative pour l’abolition de la redevance radio-télévision, 61% la refuserait (Tamedia, 7 février). Le rejet se renforcerait face aux pointages précédents (Tamedia, GFS-SSR). Fait remarquable, les 4 régions linguistiques parleraient d’une seule voix. Suisse romande (34%/65%) et Suisse alémanique (40%/59%). Mais aussi Suisse italienne et Suisse romanche (chiffres non livrés). Pour Doris Leuthard, Jean-Michel Cina, Gilles Marchand et leurs alliés, ce serait un rêve.Continue reading