Vaud unique en Suisse. 4 femmes sur 7. Graber-Chevallaz, Maillard-Broulis.

Vaud unique ! Va-t-il, aux élections des 30 avril et 21 mai, s’aligner ? Et d’un, un Parlement de droite y fait face à un Gouvernement de gauche. Et de deux, 4 femmes sur 7 le pilotent. 6 des 7 sortants se représentent. Les socialistes Nuria Gorrite et Pierre-Yves Maillard. La Verte historique Béatrice Métraux. Les libéraux-radicaux Jacqueline de Quattro, Pascal Broulis et Philippe Leuba. Le 7e siège – lâché par la socialiste Anne-Catherine Lyon – se joue entre Cesla Amarelle (socialiste aussi) et Jacques Nicolet (UDC). Mieux ! Les deux blocs – emmenés par Maillard et Broulis – vivent une entente rare. Avant eux, les futurs Conseillers fédéraux Pierre Graber et Georges-André Chevallaz feront de même. Est-ce durable ?Continue reading

Sommaruga et l’immigration. Maurer et le secret bancaire. Dur, dur.

Dur, le combat de Simonetta Sommaruga sur l’Europe et l’immigration ! Avec le Conseil fédéral, la cheffe socialiste de Justice et Police rejette l’initiative RASA sans contre-projet. Une consultation y pousse. Cette initiative RASA veut annuler l’initiative UDC anti-immigration de 2014. Le Parlement, par ailleurs, vient de rédiger une loi d’application – très libre – à l’initiative UDC. En plus, le référendum du Tessinois Nenad Stojanovic échoue. Alors ? Le comité RASA maintient son initiative. Et Christoph Blocher en annonce une autre contre la libre-circulation des personnes Suisse-Europe. Luttes.Continue reading

Gauche en forme? Levrat, Rytz, Rösti et les autres. Soleuroises et Vaudoises.

 

Alors ? Réussi ou raté, le « virage à droite » des élections fédérales 2015 ? Les signaux sont contradictoires. Car les forces des partis changeraient à peine (sondage GFS, 22 avril). Progresseraient d’un souffle : les socialistes de Christian Levrat (à 20,3%), les Verts historiques de Regula Rytz (8,8%), les Verts libéraux de Martin Bäumle (4,9%) et les libéraux-radicaux de Petra Gössi (17,3%). Se tasseraient d’un rien : le PDC de Gerhard Pfister (à 10,7%), le PBD de Martin Landolt (3%) et l’UDC d’Albert Rösti (28,3%). Bref, les équilibres gauche-droite seraient peu bousculés.Continue reading

Macron contre Le Pen. L’Europe, le monde et la Suisse de Leuthard. Qui y gagne?

 

Emmanuel Macron – « En Marche » ! Marine Le Pen – « Front national » ! Tels devraient être, le 7 mai, les finalistes pour la présidence de la France. Surprise ! Gaullistes et socialistes en seraient absents. Emmanuel Macron ? Pour la Suisse de Doris Leuthard, ce centriste européen est le plus proche. Avec qui gouvernera-t-il ? L’élection du Parlement, les 11 et 18 juin, pourrait le dire. Marine Le Pen ?  Elle affiche son admiration pour la Suisse. Mais, par son discours xénophobe, elle s’en éloigne. 7 mai – Macron élu ?    Continue reading

Fusillade pour qui? Macron et Fillon plus « Suisses » que Mélanchon et Le Pen?

Fusillade à Paris ! Un policier tué, deux autres blessés ! Qui, pour la présidence de la France, en profitera ? Emmanuel Macron (En Marche) et François Fillon (Gaulliste) y sont peut-être les plus « Suisses ». Mais Jean-Luc Mélanchon (France Insoumise) rappelle notre « gauche dure ». Et Marine Le Pen (Front national), admiratrice de l’Helvétie, partage des vues avec l’UDC suisse Christoph Blocher. Surtout : cette élection – les 23 avril et 7 mai – marquera fortement le « couple » Suisse-France. Attention !Continue reading

La forme de Berset. Les soucis de Burkhalter et Parmelin. Trois Romands bigarrés.

Alain Berset, 4e Fribourgeois ! Didier Burkhalter, 9e Neuchâtelois! Guy Parmelin, 15e Vaudois! Les trois Conseillers fédéraux romands  – une rareté – affichent des images bigarrées. Elu en 2011, le socialiste Alain Berset est le plus en forme. Mais attention ! Réforme des retraites : son  succès à l’arraché au Parlement subit, ce 24 septembre, une épreuve populaire redoutable. Promotion des langues nationales : sa pression victorieuse sur les cantons devra compter sur la résistance acharnée des plus coriaces (en Thurgovie, cette résistance remonte au filet). Bref, la bataille pourrait durer.Continue reading

246 élus enfin « lisibles ». Le choc des deux Chambres. Entre Berset et Blocher.

Vive le vote électronique au Parlement ! Les 246 élus seront enfin « lisibles ». A son tour, le Conseil des Etats – qui l’applique pour les votes « importants » dès 2014 – pourrait l’étendre à tous les votes. Une commission y pousse (« Tribune de Genève » et « 24 Heures », 15-16-17 avril). Le Conseil national le précède (votes « importants » dès 1994, tous les votes dès 2007). Car certains votes intermédiaires sont décisifs (taux d’impôt ou de cotisation AVS, etc). Pour les électrices et électeurs, ces « détails » comptent. Et comment !Continue reading

La voix forte des « anciens ». Couchepin, Roch, Widmer-Schlumpf, Dreifuss et Cie.

 

Pascal Couchepin et Philippe Roch feront-ils sauter, le 21 mai, la Stratégie énergétique 2050 ? Le Valaisan, ancien Conseiller fédéral libéral-radical, conteste ses aides financières aux propriétaires de barrage. Il rejoint l’UDC et une forte minorité libérale-radicale. Le Genevois, PDC, ex-chef du WWF et de l’Office fédéral de l’environnement, aime peu l’énergie éolienne («Tribune de Genève » et « 24 Heures », 13-14 avril). Piquant : Doris Leuthard, PDC comme lui, pilote cette sortie lente de l’énergie nucléaire. Des sondages annoncent un « oui ». Mais, en 2012, Roch contribue au succès de l’initiative Weber contre les résidences secondaires. Une défaite rare de Doris Leuthard et du Collège. Avertissement no 1.Continue reading

Religion à la hausse? Ramadan, les mosquées et les imams. Les juifs et la sécurité.

Suisse – religion à la hausse ? L’islam fait l’actualité. L’expulsion par la France du Suisse Hani Ramadan avive le débat. On lui reproche des propos sur la lapidation. Des mosquées sont troublées. Formation des imams ? L’Université de Genève annonce une filière. Le chef de l’armée Philippe Rebord songe aux aumôniers. Ajoutons les initiatives anti-minarets (2009) ou anti-burqa (Tessin 2013). Cela dit, la Suisse, sur les violences, est plutôt épargnée. 5,1% de musulmans y vivent (au côté de 37,7% de catholiques, 25,5% de protestants, 23,1% de « sans-religion », 0,2% de juifs, chiffres 2015). C’est nouveau. Continue reading

« Virage à droite »? Gilles Marchand, Philippe Rebord, Philipp Müller et les autres.

« Virage à droite » 2015 en échec ? Pas sûr. L’offensive des vainqueurs des élections fédérales, en 2017, redécolle. Sont visées la redevance radio-télévision et l’existence de la SSR (initiative « No Billag »). Une Commission du Conseil national demande à l’Exécutif de calculer les effets d’un budget de la SSR réduit (moins 300 ou 550 millions de francs). Ses chances, au Conseil des Etats, sont faibles. Roger de Weck et Gilles Marchand, chefs successifs de la SSR, veillent. Doris Leuthard, présidente et ministre PDC, lutte.Continue reading