Bâle-Ville vert et centre-gauche. La Suisse à contrepied. Le lien romand.

Bâle-Ville et Bâle-Campagne – séparés à jamais ? La quintuple votation fédérale du 13 juin est piquante. Bâle-Ville y prend le contrepied de Bâle-Campagne, mais aussi du reste de la Suisse, sur 4 des 5 objets. Oui aux trois projets écologiques – loi CO2, initiatives « Eau potable » et « Pesticides de synthèse ». Non à la loi contre le terrorisme. Bâle-Ville fait même cavalier seul sur les trois derniers textes. Il ne rentre dans le rang que pour la loi Covid. Et il y ajoute un salaire minimum (« Le Temps »). C’est le vote cantonal le plus vert et le plus « centre-gauche » de la journée. Pour l’un des sites favoris du capitalisme suisse conquérant (chimie, pharmacie, banque, etc), il faut le faire. Continue reading

Belprahon. Vellerat, Moutier et Cie. Berne-Jura, grignotage et prolongations.

Belprahon – de Berne au Jura ? Vote le 27 juin ? La commune bernoise – proche de Moutier – souhaite revoter. En 2017, elle choisit de rester dans le canton de Berne (par 121 contre 114). Mais, alors, elle ne connaît pas le score final de Moutier. 28 mars 2021. Ce sera 54,8% pour le Jura. Cela dit, la première réaction du Conseiller d’Etat bernois de langue française – UDC Pierre Alain Schnegg – serait négative. Reste la Conférence tripartite Confédération-Berne-Jura. La PLR Karin Keller-Sutter la préside. Suspense ?Continue reading

Valais – force et tentation du Haut. Scissions et fusions en Suisse – le non-retour.

Coupé en deux, le Valais ? 57% des Haut-Valaisans de langue allemande sont-ils favorables – face à la majorité francophone – à la scission en demi-cantons ? Un sondage en ligne auprès des lecteurs du « Walliser Bote » le suggère. Demi-surprise. Car la minorité germanophone sait se défendre. Voyez les 4 Conseillers fédéraux valaisans. Josef Escher (1950-1954) et Viola Amherd (dès 2018) y font jeu égal avec Roger Bonvin (1962-1973) et Pascal Couchepin (1998-2009). Prenez les 5 Conseillers d’Etat. Roberto Schmidt (PDC Centre) et Franz Ruppen (UDC) y devancent Mathias Reynard (PSS), Frédéric Favre (PLR) et Christophe Darbellay (PDC Centre). Lonza, Moderna et le vaccin. Simplon, Furka et Lötschberg. On en oublie.Continue reading

Neuchâtel et la Suisse. Revanche des droites. Verts freinés. Les femmes. 2023.

Neuchâtel – tournant ? « Droites » – revanche ? Voyez le Conseil d’Etat à 5. Sortent gagnants du 1er tour 3 PLR et 2 PS. Dans l’ordre : Alain Ribaux (PLR), Laurent Favre (PLR), Laurent Kurth (PS), Florence Nater (PS) et Crystel Graf (PLR). Suivent Frédéric Mairy (PS qui se retire), Roby Tschopp (Vert historique). Le 2e tour du 9 mai sera décisif. Visez le Grand Conseil à 100. Les « droites » y prennent 52 sièges. PLR 32, PS 21, Verts historiques 19, POP 8, UDC 8, Verts libéraux 8, Centre 4. En gros, le « centre-gauche » et les familles vertes font moins bien que lors d’autres élections. Mais les femmes, à 58 sur 100, font mieux.Continue reading

Berne-Jura – long conflit. Le « Sonderbund ». Les Bâles. Berne et ses francophones.

Berne-Jura. Le plus long conflit territorial de la Suisse moderne, le voilà. 1815. Le Congrès de Vienne attribue l’Ancien-Evêché de Bâle au Canton de Berne. Son intégration se passe moins bien avec le Nord qu’avec le Sud. 1979. Le Canton du Jura se sépare et entre en souveraineté. 1993. Le Laufonnais rejoint Bâle-Campagne. 1996. Vellerat se rattache au Jura. 2021. Moutier suit (54,8% de oui). Sous réserve de recours. Dur combat.Continue reading

Moutier – Jura 54,8%. Valais – PDC à la peine. Genève – à gauche.

Genève – à gauche ? La Verte Fabienne Fischer est élue au Conseil d’Etat. Elle y devance Pierre Maudet (ex-PLR), Delphine Bachmann (PDC/Centre) et Yves Nidegger (UDC). Divisions de la droite et du centre. Du coup, l’Exécutif cantonal bascule à gauche. Les Verts Fabienne Fischer et Antonio Hodgers y gouverneront avec les PS Anne Emery-Torracinta et Thierry Apothéloz, le PDC Serge Dal Busco, la PLR Nathalie Fontanet, le MCG Mauro Poggia. 3 femmes sur 7. Pierre Maudet – candidat au Conseil fédéral en 2017 contre Ignazio Cassis – est freiné. A vérifier ?Continue reading

Anti-burqa. La loi fédérale et les 26 Cantons. Karin Keller-Sutter prémonitoire.

Que faire de l’article anti-burqa ? Qui doit appliquer l’initiative « Oui à l’interdiction de se dissimuler le visage » acceptée le 7 mars ? Ce pourrait bien être l’Etat fédéral lui-même. Dans un premier geste, la ministre PLR Karin Keller-Sutter – cheffe de Justice et Police – désigne les Cantons. Car ce sont eux qui détiennent le gros des polices. Mais la ministre se ravise.Continue reading

28 mars chaud. Cantons et ruptures. Valais, Genève, Berne-Jura.

Valais. La bataille du 28 mars sera rude. Le PDC/Centre dominant est invité par ses rivaux – UDC, PLR, PS – à renoncer à l’un de ses 3 fauteuils dans un Exécutif cantonal à 5. Car, au Parlement, ce PDC ne ferait plus que 37% des sièges. Voyez l’ordre d’arrivée du 1er tour. 1. PDC Roberto Schmidt. 2. PDC Christophe Darbellay (élu). 3. PS Mathias Reynard. 4. PLR Frédéric Favre. 5. PDC Serge Gaudin. 6. UDC Franz Ruppen. Bref, c’est quasiment demander au PDC Gaudin de céder la place à l’UDC Ruppen (faible écart). Ce serait aussi garantir 2 sièges sur 5 pour le Haut-Valais de langue allemande. Rare.Continue reading

Maudet avant et après. Le 7 mars et les suites. Cassis et la course au Conseil fédéral.

Coupable – Pierre Maudet ? 300 jours-amende avec sursis – à 400 francs par jour ? Versement de 50.000 francs à l’Etat de Genève – à titre de créance compensatoire ? Telle est la sanction infligée par le Tribunal de police au Conseiller d’Etat genevois pour son voyage en famille de 2015 à Abu Dhabi. Acceptation d’un avantage pouvant le mettre sous influence. Dissimulation de preuves. Mensonge. Maudet va faire appel. Cet ex-PLR – fâché avec ses collègues de l’Exécutif – tente aussi sa réélection les 7 et 28 mars. Avec lui, l’équipe comptait 2 PSS, 1 Vert, 1 PDC, 2 PLR, 1 MCG. Glissera-t-elle à gauche ?Continue reading

Punir les petits cantons? Clé de la Suisse moderne. Fusions en échec. Poids des voix.

Punir les petits cantons ? Le refus de l’initiative « Entreprises responsables » relance le débat. 50,7% du peuple vote « oui ». 14,5 cantons – contre 8,5 – votent « non ». Troublant ? Car la plupart des cantons les plus peuplés sont perdants. Dans l’ordre décroissant : ZH, BE, VD, GE, TI, FR, BS (ex-demi-canton), NE, JU. Par contraste, la majorité des cantons les moins peuplés sont gagnants. Dans l’ordre croissant : UR, GL, OW et NW, AR et AI (4 ex-demi-cantons), SH, ZG, SZ, GR, SO, TG, BL (ex-demi-canton), VS, LU, SG, AG. Dernier précédent – 1955. Que faire ?Continue reading