Berne contre Jura? Bons offices fédéraux exigés. Petitpierre, Furgler, Marty, Keller-Sutter.

Moutier – Berne ou Jura ? Le bras de fer continue. Le Gouvernement bernois – par l’UDC Pierre Alain Schnegg – freine. Il refuse de se rallier à la décision de la Cité d’organiser un nouveau vote ce 21 juin 2020. Avant, il veut en débattre dans la Conférence tripartite entre Jura, Berne et Confédération. Il souhaite aussi tirer les conclusions des irrégularités constatées par le Tribunal administratif bernois lors du vote de 2017 (51,7%, 137 voix, pour le Jura). Contrôle du registre électoral. Cas de domiciles fictifs. Il exige enfin l’abolition de deux articles de la Constitution jurassienne roulant sur les modifications territoriales et la création d’un nouveau canton. Donc, sur le rattachement au Jura d’autres terres bernoises. Du sensible.Continue reading

Moutier – nouveau vote? Précédents – raretés. Karin Keller-Sutter – et l’enjeu.

Moutier, Berne ou Jura – relance ? Le camp pro-Jura renonce à recourir au Tribunal fédéral et préfère un nouveau vote populaire. Ce camp est majoritaire à Moutier – cité bernoise – depuis la fin du XXe siècle. En 2013, Moutier approuve un projet de nouveau canton réunissant canton du Jura et Jura bernois (à 55%). Le 18 juin 2017, Moutier accepte son rattachement au canton du Jura (à 51,7%, pour 137 voix). Mais, tour à tour, la Préfecture du Jura bernois et le Tribunal administratif bernois annulent ce vote. Des irrégularités sont évoquées. Transferts suspects de domiciles. Attitudes des autorités de Moutier. Vote annulé, donc.Continue reading

Moutier – et la Justice de Berne. Jura-Berne – rareté. Karin Keller-Sutter – mission.

Moutier – Berne ou Jura ? Le Tribunal administratif bernois prolonge le suspense. Le vote du 18 juin 2017 – Jura gagnant pour 137 voix – est annulé. La Préfecture du Jura bernois est soutenue. On évoque des irrégularités. Attitude du maire pro-jurassien de Moutier Marcel Winistoerfer. Refus de communiquer la liste électorale. Transferts suspects de domiciles. Sont ouverts – un recours au Tribunal fédéral, un nouveau vote populaire. La Berne fédérale y serait acquise. La PSS bernoise Simonetta Sommaruga y cède la place – dès 2019 – à la PLR saint-galloise Karin Keller-Sutter. Rude mission.Continue reading

PLR au Parlement. Lega au Gouvernement. Rare. Liens Gobbi, Poggia, Blocher.

Ligue des Tessinois ! Le canton de Suisse italienne est l’un des rares – parmi les 26 – où l’une des forces dominantes ne l’est pas au plan fédéral. Au Conseil d’Etat à 5, la Lega (Norman Gobbi, Claudio Zali) mène devant le PLR (Christian Vitta), le PDC (désormais Raffaele De Rosa) et le PS (Manuele Bertoli). La Lega – fondée par Bignasca et Maspoli – surgit en 1991. C’est peu avant le rejet de l’Espace économique européen de 1992. Moment stratégique.Continue reading

Tessin. Lega Gobbi – plus MCG que Blocher. PLR Vitta – reconquête. Verts – têtes 2015-2019.

Le Tessin – ciblez le 7 avril. Le canton de Suisse Italienne vit-il dans un autre monde ? Ce qui domine, c’est le duel pour la suprématie entre le PLR (« centre-droit ») et la Ligue des Tessinois (plus proche du MCG de Genève que de l’UDC de Chistoph Blocher). Au Gouvernement à 5, la Ligue défend ses 2 sièges (Norman Gobbi, Claudio Zali). Le PLR, lui, espère reconquérir son 2e (Christian Vitta, candidate Cristina Maderni). Au PDC (Paolo Beltraminelli ) et chez les socialistes (Manuele Bertoli), certains s’inquiètent. Au Parlement à 90, le PLR (24 sièges) mène devant la Ligue (22), le PDC (17), les socialistes (13), l’UDC et apparentés (5). Gare ! Ligue et UDC s’aiment peu.Continue reading

Zurich et le 20 octobre. En vert. PLR/UDC désunis. 4 femmes. Neukomm, Rickli.

Zurich ! Au Gouvernement, deux nouveaux visages surgissent. Le Vert Martin Neukomm sort 6e et prend au PLR son 2e siège. Thomas Vogel battu. La Conseillère nationale Natalie Rickli, elle, sort 7e et sauve le 2e siège UDC. Les 5 sortants sont réélus. Mario Fehr et Jacqueline Fehr (PSS tous deux). Ernst Stocker (UDC). Silvia Steiner (PDC). Carmen Walker Späh (PLR). Cet Exécutif est plus centriste. A gauche, un Vert et deux socialistes. Au milieu, une PDC. A droite, une PLR et deux UDC. Il retrouve une majorité de femmes comme en 2003-2007 (4 sur 7). Seuls y parviennent aussi Vaud (5 sur 7) et Thurgovie (3 sur 5). Rares. Au Parlement, les Verts historiques et libéraux sont à la hausse, d’autres en repli. 20 octobre fédéral – alerte !Continue reading

Zurich! Zwingli, Escher ou Keller – la fête. Furrer, Nobs, Kopp ou Blocher – des têtes.

Zurich – 20 Conseillers fédéraux sur 119 ! Qui dit mieux ? Mais, dans le canton le plus peuplé, d’autres sont fêtés. Ces jours, il y en a trois. Ulrich Zwingli (1484-1531). Le Réformateur protestant (1519) surgit entre Martin Luther (1517) et Jean Calvin (1536). Alfred Escher (1819-1882). C’est un promoteur inspiré – parfois contesté – du rail, du Gothard, de l’Ecole polytechnique, de la Suisse moderne. Gottfried Keller (1819-1890). Ecrivain célèbre, il travaille aussi pour le pouvoir politique zurichois. Mais pas de Conseiller fédéral !Continue reading

26 cantons – hors-course? Juillard, Darbellay. PLR – racines écolos? Aubert, Petitpierre.

Hors-course – les 26 Cantons ? La Conférence des directeurs cantonaux des Finances et ses sœurs doivent-elles s’abstenir de donner des mots d’ordre lors de votes fédéraux ? Le Tribunal fédéral – citant l’initiative « Monnaie Pleine » – fait polémique (RTS/SSR). Ce qui le dérange, ce ne sont pas les ministres cantonaux à titre personnel. Non, ce sont leurs multiples conférences. Or, elles rationnalisent le dialogue Confédération-Cantons. Alors ? Continue reading

Genève, canton-clé de la Suisse moderne. Pierre Maudet et les autres.

Genève, canton « spécial » ? Sûr : c’est l’un des cantons-clés de la Suisse moderne. Cela commence avant son entrée officielle dans la Confédération de 1815. Jean Calvin, figure de la Réforme protestante. Jean-Jacques Rousseau, philosophe des Lumières. Pictet de Rochemont, artisan de la neutralité et de l’entrée de Genève. Guillaume-Henri Dufour, général de la Guerre du Sonderbund, pacificateur. Henry Dunant, cofondateur du Comité international de la Croix-Rouge (CICR). Gustave Ador, Conseiller fédéral 1917-1919, successeur du germanophile Arthur Hoffmann, promoteur de la Société des Nations. Pas mal, non ?Continue reading

Karin Keller-Sutter, Peter Hegglin et cantons oubliés. Revanche le 5 décembre?

5 décembre 2018 ! Le Parlement – sauf coup de théâtre – élit les 118e et 119e Conseillères fédérales ou Conseillers fédéraux. Les 117 premiers – depuis 1848 – représentent de manière quasi-proportionnelle les 4 langues. 73 Alémaniques. 35 Romands. 8 Tessinois. 1 Romanche (Felix Calonder 1913-1920). Le Collège actuel n’en est pas loin. Avec 4 Alémaniques (Doris Leuthard, Ueli Maurer, Simonetta Sommaruga, Johann Schneider-Ammann), 2 Romands (Alain Berset, Guy Parmelin), un Tessinois (Ignazio Cassis). Bravo ?Continue reading