UDC et Paysans contre Parmelin? Ecologie. Auto-approvisionnement. Libre-échange.

Qui gouverne l’agriculture suisse ? Le ton monte. Aujourd’hui, l’Union suisse des paysans du PDC Markus Ritter et du PLR Martin Rufer attaque l’UDC Guy Parmelin et le Conseil fédéral (« NZZ », interview Ritter). En cause ? Les exigences écologiques. L’accord Mercosur avec l’Amérique du Sud. L’auto-approvisionnement. Cette offensive suit celle de l’UDC. Ironiquement, la politique agricole fédérale est pilotée par les UDC Guy Parmelin (Economie) et Ueli Maurer (Finances). Tous deux viennent de l’agriculture. Alors ?Continue reading

Paysans et pouvoir. Etincelles. Ecologie. Minger. Wahlen. Maurer. Parmelin.

Guy Parmelin ! Le Conseil fédéral – et le ministre UDC avec lui – propose 13,774 milliards de francs à l’agriculture pour 2022-2025. Plus d’eau potable. Plus de biodiversité. Moins de pesticides. Paiements directs liés à l’environnement. Mesures pour les femmes. Bref, le Gouvernement tient compte des nouvelles initiatives écologiques et des succès verts. Combat.Continue reading

Agriculture contre libre-échange. Le ton monte. Ritter, Bourgeois, Parmelin.

Agriculture ! Le ton monte-t-il à nouveau entre monde agricole et pouvoir fédéral ? Ecoutez l’Union suisse des paysans. Le PDC Markus Ritter (président) et le PLR Jacques Bourgeois (directeur sortant, Martin Rufer pressenti) la pilotent. Une pomme de discorde est l’accord de libre-échange entre la Suisse et le Mercosur d’Amérique du Sud (Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay, etc). L’USP en redoute moins de développement durable, moins de protection des animaux. Bras de fer ?Continue reading

Paysans contre libre-échange. Parmelin, Schneider-Ammann, Cassis.

Guy Parmelin ! Le nouveau chef UDC d’Economie, Formation et Recherche change de ton sur l’agriculture. Moins d’ouverture des frontières. Moins d’accords de libre-échange. Ce ton change d’avec le PLR Johann Schneider-Ammann. Normal ? Parmelin vient du monde agricole et viticole, Schneider-Ammann de l’industrie et des machines. Cela dit, qu’adviendra-t-il d’accords avec les Etats-Unis de Donald Trump et d’autres acteurs ? Les Américains accepteraient-ils d’en retirer leurs exportations agricoles ? Car les paysans suisses s’en méfient. En 2006, une tentative échoue. Mais, aujourd’hui, le chef PLR des Affaires étrangères Ignazio Cassis y revient. Qui gagnera ?Continue reading

Paysans – Schneider-Ammann recule. Sages – Keller-Sutter, deux femmes?

Vainqueurs, les paysans ? Le Conseil fédéral, sur la politique agricole 2022-2025, parle moins de libre-échange, d’ouverture des frontières ou de réduction de la protection douanière. Mais il parle marché. Ses précédentes intentions – formulées par le ministre libéral-radical de l’Economie Johann Schneider-Ammann – susciteront la colère de l’Union suisse des paysans de Markus Ritter et Jacques Bourgeois, mais aussi d’autres acteurs. Faire reculer l’Exécutif devient un exploit. Car la population paysanne se réduit (3%). Son influence, consolidée dans les années de guerre et de crise, reste puissante. Continue reading

Agriculture contre industrie. Choc du siècle. Schneider-Ammann – le soupçon.

Agriculture contre industrie ? La nouvelle politique agricole relance cette rivalité. Le programme proposé par le Conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann pour 2022 et après divise. A l’Union suisse des paysans et ailleurs, on s’inquiète. Chez « Economiesuisse », dans l’industrie, on se réjouit. Car on y parle libre-échange, peut-être protection fédérale réduite. Venu de l’industrie, le libéral-radical Schneider-Ammann éveille le soupçon. Les arbitrages du Parlement – voire du peuple – seront décisifs. Cette fièvre suit de peu le succès, le 24 septembre, du contreprojet « Sécurité alimentaire ». Etonnant ?Continue reading

Affaiblis, les paysans? Menaçant, l’impôt agricole? Duo Parmelin-Maurer, que fait-il?

Les paysans suisses comptent-ils toujours parmi les groupes d’intérêt les plus efficaces ? Une nouvelle fiscalité agricole menace-t-elle leurs « privilèges » ? Les péripéties du Conseiller fédéral UDC vaudois Guy Parmelin – chef de la Défense – leur font-elles du tort ? La présence aux Finances de son collègue zurichois Ueli Maurer – issu comme lui du monde paysan – fait-elle contre-poids ? Creusons.Continue reading

20 ans! Les paysans, l’écologie et le pouvoir. Cuche, Baumann, Lehmann et Cie.

 

1996-2016 ! La Suisse paysanne fête les 20 ans de la nouvelle politique agricole fondée sur la protection de l’environnement. Le vote du 9 juin 1996 est une étape-clé (77,6% de oui). Le radical Jean-Pascal Delamuraz pilote alors l’Economie. Depuis, l’aide fédérale impose l’entretien du paysage rural, le respect de la vie animale, les paiements directs. L’Association des Petits Paysans de Ruedi Baumann et l’Union des Producteurs Suisses de Fernand Cuche (Uniterre aujourd’hui) jouent les aiguillons. Le système symbolisé par l’ancienne loi sur l’agriculture – largement orienté vers le soutien à la production – est transfiguré.Continue reading

Pouvoir paysan et cadeau fiscal. Parmelin, Maurer, Ritter, Bourgeois. Crise?

 

Guy Parmelin ! Les soucis du premier Conseiller fédéral UDC vaudois menacent-ils le pouvoir paysan suisse ? Sa non-récusation dans une affaire agricole et fiscale lui joue-t-il des tours ? Ce pouvoir compte parmi les plus influents. Le Saint-Gallois Markus Ritter et le Fribourgeois Jacques Bourgeois – président et directeur de l’Union suisse des paysans – en sont des voix éminentes. L’un est PDC, l’autre libéral-radical. Au Parlement, ce pouvoir perd rarement. Son influence remonte haut. Elle naît du lien étroit entre Défense et Agriculture. La 2e Guerre mondiale et le plan de Friedrich Traugott Wahen y prennent une place immense. Etonnamment, cette influence se maintient malgré le recul de la population agricole (environ 3%). Les paysans savent toujours se faire écouter.Continue reading