Berset et l’homme fort. 2 socialistes, 5 bourgeois. Conseil fédéral Coronavirus.

Alain Berset ! Le Fribourgeois – en pleine épidémie Coronavirus – est-il l’ « homme fort » du Conseil fédéral ? Le plan de sortie – lent – porterait sa marque. L’UDC Ueli Maurer mis à part, ce plan paraît soutenu par le Collège. Un T-shirt portant l’une des phrases favorites du PSS Berset s’arracherait (« Il faut agir aussi vite que possible. Mais aussi lentement que nécessaire », 24 Heures). Qui dit mieux ?Continue reading

Sortie lente. UDC, PLR et patrons freinés. Sommaruga, Berset, Parmelin et le secret.

Sortie lente – en 3 étapes ? 27 avril. Le Conseil fédéral lève les « restrictions Coronavirus » dans plusieurs domaines. Cabinets médicaux. Certaines opérations. Crèches. Coiffeurs. Physiothérapeutes. Jardineries. Fleuristes. Services. Etc. 11 mai. Autres commerces. Ecoles obligatoires. 8 juin. Autres écoles. Musées. Zoos. D’autres attendront. Tout dépendra du combat contre le Coronavirus. La protection des travailleurs à risque est précisée. L’accès des indépendants aux allocations pour perte de gain (APG) est formulée. Non, le Gouvernement n’impose pas le masque de protection. Recommandations parfois. Oui, les prescriptions de distance et d’hygiène, elles, sont maintenues.Continue reading

Coronavirus – conflits. Sages – unis et rivaux. 1953 – rupture Max Weber.

Curieux ? Le Conseil fédéral – face au Coronavirus – n’explose pas. Mais il y a tensions. Les 7 Sages – comme leurs 4 partis – diffèrent sur les restrictions, sur la sortie. Deux points sensibles – entre gauche et droite – sont l’économie et la santé. Quel degré de priorité entre elles? Le report d’une sortie par étapes du 19 au 26 avril est un symbole. Les 7 Sages restent ensemble. Or, tous sont impliqués. PSS Simonetta Sommaruga et Alain Berset. PDC Viola Amherd. PLR Ignazio Cassis et Karin Keller-Sutter. UDC Guy Parmelin et Ueli Maurer. Qui s’étonne ?Continue reading

Sortie 26 avril. Visages de Sommaruga, Parmelin, Berset. Et des autres. Qui gagnera?

Coronavirus – sortie de crise ? Le Conseil fédéral prolonge les restrictions du 19 au 26 avril. Puis, il appliquera une sortie par étapes. Décision le 16 avril. Ce plan sera revu selon l’épidémie. Aujourd’hui, les chiffres – décès, cas dépistés, hospitalisations – croissent moins vite. Le Collège tient compte du chômage, de la forte présence du chômage partiel. L’aide à l’aviation est en discussion. L’appui aux travailleurs sur appel fait un pas. Importation de biens médicaux libérée. D’autres points restent en suspens. Soutien aux indépendants. Loyers. Crèches. Tourisme. Alors ?Continue reading

Concordance – avec Vert? PLR, PSS – menacés? Sommet – Pfister, Gössi, Levrat et Cie.

Sommet de la Concordance ? Les présidents de partis et de groupes parlementaires disent oui au chef PDC Gerhard Pfister (« NZZ am Sonntag », « SonntagsBlick »). Ce serait en mars. Enjeu : faut-il associer au Conseil fédéral les Verts historiques de Regula Rytz – voire les Verts libéraux de Jürg Grossen ? Eux progressent aux élections du 20 octobre. Mais, le 11 décembre, le Parlement refuse Regula Rytz et maintient le PLR Ignazio Cassis. 2e enjeu : qui, des 4 partis au pouvoir, devrait céder l’un des 7 sièges. Le PLR de Petra Gössi serait visé. Voire le PSS de Christian Levrat. Quant à l’UDC d’Albert Rösti et au PDC de Gerhard Pfister, ils semblent moins menacés. Mais qui sait ?Continue reading

Cassis devant Rytz? Les 7 réélus? Pfister, Juillard et la nouvelle « formule magique ».

Gerhard Pfister et Charles Juillard ? Le Zougois et le Jurassien – têtes PDC – seront-ils les réformateurs de la « formule magique » du Conseil fédéral ? Pfister veut accorder l’un des 7 sièges à tout parti réunissant 35 des 246 élus du Parlement. Il souhaite limiter les mandats à 8 ans – comme pour les présidences américaines. Ainsi, ce Parlement élirait en début de Législature plusieurs nouveaux Sages. Du coup, il tiendrait mieux compte des dernières élections. Juillard, lui aussi, est ouvert à une place pour les Verts – sans précipitation. Alors ?Continue reading

8 ans pour un Sage? L’Amérique et nous. Metzler, Blocher, Cassis, Rytz. L’idée Pfister.

8 ans ? Un Conseiller fédéral – ou une Conseillère fédérale – pour 2 mandats ? Ecoutez Gerhard Pfister, président du PDC. « Si 8 ans suffisent pour un président américain, pourquoi pas pour un ministre suisse ? » (« CH-Media »). En début de Législature, le Parlement aurait à élire 3 ou 4 nouveaux Sages. Cela permettrait d’ajuster le Gouvernement au nouveau Parlement. Pfister garde un mauvais souvenir des évictions de 2003 (Ruth Metzler par Christoph Blocher) et 2007 (Blocher par Eveline Widmer-Schlumpf). Le coopération politique, dit-il, en a souffert. La stabilité aussi.Continue reading

Regula Rytz et Karin Keller-Sutter – pacte de non-agression. Cassis – quel péril?

Regula Rytz ! « Je n’attaque pas Karin Keller-Sutter ». La présidente des Verts historiques, le 11 décembre, vise le seul Conseiller fédéral PLR tessinois Ignazio Cassis. Si cet assaut échoue, la Bernoise ne se retournera pas contre la PLR saint-galloise (« Blick »). Divergence entre Verts ? Balthasar Glättli, lui, n’exclut pas deux attaques. Cette déclaration de Regula Rytz concentre donc la menace sur Cassis, libère Keller-Sutter. A l’UDC, Thomas Aeschi préférerait asseoir la Verte sur le siège de la PSS Simonetta Sommaruga. Femme de gauche contre femme de gauche ? Sérieux ?Continue reading

Femmes en tête? Latins en queue? Cassis et Parmelin. Regula Rytz. Paris du 11 décembre.

Question ! Faut-il attribuer des notes – à la veille de la réélection du 11 décembre – aux 7 Conseillers fédéraux ? Les journaux Tamedia – « Bund », « Tages-Anzeiger », etc. – s’y lancent. « Succès ». « Présentation ». « Influence ». La PLR saint-galloise Karin Keller-Sutter sort en tête (15,5 points). Elle est suivie par la PDC valaisanne Viola Amherd, la PSS bernoise Simonetta Sommaruga et l’UDC zurichois Ueli Maurer (14,5 chacun). Puis, viennent le PSS fribourgeois Alain Berset (14), le PLR tessinois Ignazio Cassis et l’UDC vaudois Guy Parmelin (12 chacun). 3 femmes en tête ? 3 Latins en queue ? Entre la tête et la queue, l’écart n’est pas large.Continue reading