Quel Vert? Du Parlement? Cas Dreifuss, Metzler, Calmy-Rey, Widmer-Schlumpf. La garantie.

Au Conseil fédéral ! Quelle Verte ? Ou quel Vert ? Les Verts historiques de Regula Rytz et Balthasar Glättli ont une large expérience des Gouvernements cantonaux. 7 en 2019. Antonio Hodgers GE (présidence, il ne dit pas non). Béatrice Métraux VD. Christine Häsler BE. Brigit Wyss SO. Isaac Reber BL. Elisabeth Ackermann BS (présidence). Martin Neukomm ZH. Les Verts libéraux de Jürg Grossen et Tiana Angelina Moser sont moins dotés. Mais voyez le parcours de Verena Diener ZH. S’ajoutent les Verts des deux familles à la tête de villes et communes. Ce n’est pas rien.Continue reading

Cassis? Un Vert? Poussée « femmes »? Conseil fédéral à 2-2-1-1-1? Un parti fort doit-il attendre?

11 décembre 2019 ! Qui, au Parlement des 246, corrigera la composition du Conseil fédéral ? Est-il mûr pour une équipe à 2-2-1-1-1 ? Donc, 2 UDC, 2 PSS, 1 PLR, 1 Vert, 1 PDC ? Au Conseil national des 200, aucune majorité ne fait plus la loi. Les « droites » la perdent. 53 UDC. 29 PLR. 1 UDF. 1 Lega. Certes, le « centre » se renforce globalement. 16 Verts libéraux. 3 Evangéliques. Plus 25 PDC. 3 PBD. Les « gauches » aussi. 28 Verts historiques. 2 « Gauche de la gauche ». Plus 39 socialistes. La progression des femmes – 84 sur 200 – s’y ajoute. Mais cela suffirait-il ? Continue reading

Keller-Sutter, Amherd, Berset – au sommet? Les bons points – et les autres.

Conseil fédéral – qui est influent ? Karin Keller-Sutter – PLR, Justice et Police ? Suivraient Alain Berset (PSS, Intérieur), Ueli Maurer (UDC, Finances), Simonetta Sommaruga (PSS, Environnement, Transports, Energie, Communication), Viola Amherd (PDC, Défense, Protection de la population, Sport), Ignazio Cassis (PLR, Affaires étrangères), Guy Parmelin (UDC, Economie, Formation, Recherche). Qui est sympathique ? Viola Amherd ? Puis, viendraient Berset encore, Keller-Sutter, Sommaruga, Maurer, Cassis, Parmelin. Vraiment ? Continue reading

Vert au sommet? Attendre 2023? Zemp, Minger ou Nobs. Tschudi, Blocher ou Parmelin.

Un Vert historique au Conseil fédéral ? Qui doit partir ? Une partie se joue entre PDC et Verts historiques. Une autre peut surgir entre la majorité « de droite » UDC/PLR au Conseil fédéral (4 sur 7) et les autres. Rappel. Un sondage SOTOMO/SSR corrige le classement. UDC de Rösti 26,8%. PSS de Levrat 18,7%. PLR de Gössi 16,7%. Mais attention! Verts historiques de Rytz 10,5%. PDC de Pfister 10,2%. Verts libéraux de Grossen 6,9%. PBD de Landolt 2,6%. Or, l’Exécutif 2019 est composé des UDC Ueli Maurer et Guy Parmelin, des PSS Simonetta Sommaruga et Alain Berset, des PLR Ignazio Cassis et Karin Keller-Sutter, de la PDC Viola Amherd. Donc, aucun Vert. Elections – Parlement le 20 octobre, Gouvernement le 11 décembre. Comment en sortir ?Continue reading

Europe – Maurer ou Parmelin? Violence et Sport – Amherd plus KKS. AVS – Berset pari.

Ueli Maurer et Guy Parmelin ! Les deux Conseillers fédéraux UDC ont-ils gagné ? Le président et chef des Finances Maurer aurait déclaré mort l’accord-cadre entre la Suisse et l’Union européenne devant des diplomates (« SonntagsBlick », « NZZ am Sonntag »). Moins carré, son collègue d’Economie, Formation et Recherche Parmelin attend la nouvelle Commission européenne (présidente Ursula von der Leyen), les élections et le vote sur l’initiative UDC contre la libre-circulation (« SonntagsZeitung »). Et le PLR Ignazio Cassis ? Dans le Collège à 7, même lui n’y croirait plus. Quant à Karin Keller-Sutter (PLR), Viola Amherd (PDC), Simonetta Sommaruga et Alain Berset (PSS), aucune, aucun, ne serait sur l’accélérateur. Rupture de collégialité ?Continue reading

Maurer, Sommaruga et les 7. Divisés sur presque tout. Comment font-ils?

Conseil fédéral ! Comment ces 7 Sages parviennent-ils à gouverner ensemble ? C’est-à-dire – de droite à gauche – les UDC Ueli Maurer et Guy Parmelin, les PLR Ignazio Cassis et Karin Keller-Sutter, la PDC Viola Amherd, les PSS Simonetta Sommaruga et Alain Berset. Voyez leurs partis. L’UDC d’Albert Rösti et le PDC de Gerhard Pfister – suivant le PSS de Christian Levrat et le PLR de Petra Gössi – se déchirent. Europe et accord-cadre. Asile et immigration. Climat, taxes et contraintes. Fiscalité des couples et de la famille. Assurances sociales et âge de la retraite. Défense et avions. On en oublie.Continue reading

Terroristes? Proches aidants? Contrastes. Keller-Sutter, Berset et Collège 2019.

Karin Keller-Sutter ? La nouvelle Conseillère fédérale PLR et le Gouvernement renforcent le plan anti-terrorisme. Personnes potentiellement dangereuses. Assignation à domicile. Confiscation de passeport. Interdiction de contacts avec certaines personnes. Refus d’aide d’urgence. Mais pas de renvois dans des régions à torture ou à peine de mort. Ce n’est pas tout. On retrouve, en partie, la « dame de fer » du Gouvernement saint-gallois admirée de l’UDC Christoph Blocher. Centre-gauche et défenseurs des droits humains pourraient s’inquiéter. Alain Berset ? Le socialiste, lui, veut concrétiser une aide accrue aux « proches aidants » s’occupant de malades et de personnes handicapées. 14 semaines de congé. Une partie du patronat devrait résister. Attention !Continue reading

Viola Amherd et Karin Keller-Sutter face aux 5 « anciens ». Géographie 2019.

Vire-t-il « au centre » – le Conseil fédéral 2019 ? Les 2 nouvelles Viola Amherd (PDC) et Karin Keller-Sutter (PLR) changent-elles la donne ? Où se placent désormais les 5 « anciens » Ueli Maurer (UDC), Guy Parmelin (UDC), Ignazio Cassis (PLR), Simonetta Sommaruga (PSS) et Alain Berset (PSS) ? Ce 19 mai, le peuple tranche des projets fisc/AVS et armes/Schengen/Dublin. Pour le Conseil fédéral 2019, c’est l’un des derniers tests avant les élections. Projets lourds.Continue reading

Conseil fédéral 2019. Comment les 7 tiennent-ils? Entre Maurer et Berset. Le « truc ».

Conseil fédéral 2019 ! Comment 7 personnes aussi différentes que Ueli Maurer, Guy Parmelin, Ignazio Cassis, Karin Keller-Sutter, Viola Amherd, Simonetta Sommaruga et Alain Berset – 2 UDC, 2 PLR, 1 PDC, 2 PSS – peuvent-elles gouverner ensemble ? Cette situation est rare dans les démocraties en temps de paix. Peu de ruptures. En 1953, le socialiste Max Weber quitte le Gouvernement en colère à la suite de l’échec d’un projet financier. Le radical Hans Streuli le remplace. « Chaise vide » de 6 ans. En 1959, les socialistes Willy Spühler et Hans Peter Tschudi sont élus. De temps en temps, l’aile socialiste « dure » tente une relance. Sans succès.Continue reading