Trump et le confinement. Blocher et le masque. Gössi, Levrat, Maillard, Pfister, Rytz.

Donald Trump – quel 3 novembre ? Le président républicain des Etats-Unis – en pleine pandémie du Coronavirus – bâtira-t-il sa réélection sur son refus du confinement ? A-t-il trouvé la parade face au démocrate Joe Biden ? Trump sermonne les Gouverneurs d’Etats ayant pris des décisions de confinement. Or, sa campagne électorale coïncide avec la progression de la pandémie chez lui (40 620 décès, Statista). Ailleurs en démocratie (Grande-Bretagne, France, Allemagne, etc), les élections viendront après. Patience.Continue reading

Exploits. Marina Carobbio. Paul Rechsteiner. Werner Salzmann. Et quelques autres.

Marina Carobbio ? Cette Tessinoise socialiste est une héroïne des élections 2019. Voyez le 2e tour du 17 novembre au Conseil des Etats. Elle est la seule femme élue (4e, puis 2e). Elle et l’UDC Marco Chiesa (2e, puis 1er) y délogent PDC et PLR. Le sortant PDC Filippo Lombardi (chef de groupe) et le PLR Giovanni Merlini sont écartés. Chez les Vertes, la Bernoise Regula Rytz et la Zurichoise Marionna Schlatter échouent. 11 femmes élues – jusqu’à présent. Journée mitigée ?Continue reading

Verts et PDC – lutte. PSS – soucis. Droites – en moins. Cassis – et Conseil fédéral.

Quel Parlement suisse 2019 ? Verts historiques et libéraux en plus ? UDC et PLR, voire PSS, en moins ? Gains et pertes PDC ? Menace sur le PBD ? Les élections du 10 octobre corrigent 2015. UDC (« droite ») et PLR (« centre-droit ») perdent leur faible majorité au Conseil national. Sans prendre le Conseil des Etats. Pour la composition exacte des Chambres, il faut attendre les 2e tours aux Etats dans plusieurs cantons. A l’exception de Jura et Neuchâtel (vote proportionnel), tous élisent leurs sénateurs au vote majoritaire. Patience.Continue reading

Conseil fédéral – faut-il y être? Ueli, Guy, Simonetta, Alain, Ignazio, Karin, Viola.

Conseil fédéral ! Faut-il y être pour gagner les élections ? Les 4 partis de l’équipe 2019 seraient perdants (SOTOMO/SSR). Bref, les Sages Ueli Maurer, Guy Parmelin, Simonetta Sommaruga, Alain Berset, Ignazio Cassis, Karin Keller-Sutter et Viola Amherd – 2 UDC, 2 PSS, 2 PLR, 1 PDC – ne leur serviraient à rien. Par contraste, deux de leurs rivaux seraient à la hausse. Verts historiques. Comme Verts libéraux. Qui s’y retrouve ?Continue reading

Conseil national – écolo et progressiste? Conseil fédéral – les 7 face aux Verts? Qui tombe?

Elections du 20 octobre – attention ! Le Conseil national des 200 – à majorité « droitière » UDC-PLR depuis 2015 – pourrait devenir plus écologique et plus progressiste (« Bund » et « Tages-Anzeiger »). Y gagneraient les Verts historiques de Regula Rytz et les Verts libéraux de Jürg Grossen. Y perdraient l’UDC d’Albert Rösti, mais aussi les « ailes droites » du PDC de Gerhard Pfister et du PBD de Martin Landolt. Stagneraient le PSS de Christian Levrat et le PLR de Petra Gössi. Tels seraient les tendances – canton par canton. Plus « centriste », le Conseil des Etats des 46 serait moins bousculé.Continue reading

Qui gagne? Europe. Paternité. Voile. CO2. Avions. Lauber. Elections en cible.

Qui marque les derniers points ? Qui profite de l’ultime session des Chambres fédérales avant les élections ? De grands thèmes y crépitent. Chacun, ou presque, est décisif pour l’équilibre droite-gauche. Voyez ces prévisions. Hausse des Verts historiques (à gauche) et libéraux (au centre) ? Baisse de l’UDC (à droite), du PDC et du PBD (au centre) ? Incertitude pour le PLR (au centre-droit) et le PSS (à gauche) ? Les élections sont fixées aux 20 octobre (Parlement) et 11 décembre (Gouvernement). Un glissement au centre-gauche – corrigeant 2015 – est à confirmer. Vraiment.Continue reading

Minarets? Moutons? Vers? L’UDC Rösti-Blocher joue rugueux. Chances. Risques.

20 octobre – élections. L’UDC d’Albert Rösti et Christoph Blocher peut-elle inverser la tendance ? Et d’un, le premier parti suisse conteste l’urgence du débat « climat », s’oppose à des taxes et contraintes, se centre contre l’accord-cadre entre la Suisse et l’Union européenne. Et de deux, il décrit ses rivaux comme des vers rongeant une pomme aux couleurs nationales. Du coup, l’UDC retrouve le ton de précédents affrontements – moutons et minarets compris.Continue reading

Verts et socialistes – à la hausse. Conseil fédéral – gare aux faux-pas. Rytz, Grossen, Levrat.

20 octobre – qui gagnerait ? Les Verts historiques de Regula Rytz – de 7,1% à 10,1% des voix (SOTOMO/SSR). Les Verts libéraux de Jürg Grossen – de 4,6% à 6,4%. Mais aussi les socialistes de Christian Levrat – de 18,8% à 19,1%. C’est nouveau par rapport à de précédents sondages. Bref, un retour du centre-gauche – comme en 2007-2015 – se dessinerait. Qui perdrait ? L’UDC d’Albert Rösti à un haut niveau – de 29,4% à 26,5%. Le PLR de Petra Gössi malgré son tournant « climat » – de 16,4% à 16,2%. Le PDC de Gerhard Pfister – de 11,6% à 10,6%. Le PBD de Martin Landolt – de 4,1% à 2,9%. A vérifier.Continue reading

Le climat paie-t-il? Rytz, Grossen, Gössi. Et la vie chère? Strahm, Fournier, Feller, Germann.

20 octobre ! Seuls les Verts historiques de Regula Rytz et les Verts libéraux de Jürg Grossen gagneraient les élections fédérales (Tamedia). Ici de 7,1% à 9,9%. Là de 4,6% à 6,9%. D’autres se tasseraient. UDC d’Albert Rösti (de 29,4% à 28,9%). PSS de Christian Levrat (de 18,8% à 17,6%). PLR de Petra Gössi (de 16,4% à 15,5%). PDC de Gerhard Pfister (de 11,6% à 10,3%). PBD de Martin Landolt (de 4,1% à 3,3%). Troublant ?Continue reading

Vainqueurs troublants? PLR Gössi? Verts historiques Rytz? Verts libéraux Grossen?

20 octobre – chaque camp gagne et perd. A gauche, le succès des Verts historiques de Regula Rytz (de 7,1% à 9,5%) tranche avec le recul des socialistes de Christian Levrat (de 18,8% à 17,4%). Au centre, l’avance des Verts libéraux de Jürg Grossen (de 4,6% à 6,4%) contraste avec le tassement du PDC de Gerhard Pfister (de 11,6% à 11,3%) et du PBD de Martin Landolt (de 4,1% à 3,3%). A droite, la montée des libéraux-radicaux de Petra Gössi (de 16,4% à 17,4%) contredit la moins bonne forme de l’UDC de Walter Rösti (de 29,4% à 27%). Tel est le sondage SOTOMO/SSR. Il est troublant.Continue reading