Afghanes. Sauvées d’un souffle. L’UDC. Sur sa ligne. Le PLR. L’étonnement.

Afghanes protégées. Le Conseil national rejette d’un souffle la proposition de l’UDC zurichois Gregor Rutz d’abolir le droit à l’asile facilité accordé aux femmes d’Afghanistan. 92 à 91. UDC et PLR battus. Cette préférence est accordée en 2023. La nouvelle Conseillère fédérale PSS Elisabeth Baume-Schneider fait un passage éclair à Justice et Police. La Secrétaire d’Etat Christine Schraner Burgener, elle, pilote l’Office fédéral des Migrations. Mais le Conseil national exige aussi d’examiner les demandes au cas par cas. Sécurité. Maris et proches. Demandes déjà présentées dans des pays tiers. Beaucoup de demandeuses, d’ailleurs, sont en Suisse. Conseiller fédéral PSS Beat Jans au pupitre.Continue reading

Evi Allemann. 4 femmes sur 7. Acte 2. 22 octobre et 13 décembre. Match.

Evi Allemann. La socialiste bernoise se relance-t-elle dans la course au Conseil fédéral? Conseillère nationale 2003-2018. Conseillère d’Etat depuis. « Aile droite » du PSS. Succession Alain Berset. Seuls 5 hommes sont sur les rangs. Daniel Jositsch Zurich. Beat Jans Bâle. Jon Pult Grisons. Matthias Aebischer Berne. Roger Nordmann Vaud. En 2022 déjà, Evi Allemann tente sa chance. Succession Simonetta Sommaruga. Mais le Groupe socialiste place sur le « ticket » deux autres femmes. La Bâloise Eva Herzog et la Jurassienne Elisabeth Baume-Schneider. Qui est élue.Continue reading

Femmes. Conseil des Etats – retard. Conseil national et Conseil fédéral – acquis.

Surprise? C’est au Conseil fédéral – à la veille des élections – que les femmes font aujourd’hui leur meilleur score. 3 femmes sur 7. Soit 42,9%. Centriste valaisanne Viola Amherd. PLR saint-galloise Karin Keller-Sutter. PSS jurassienne Elisabeth Baume-Schneider. Cela dit, peu de femmes se lancent dans la course à la succession du PSS Alain Berset. Le Bâlois Mustafa Atici renonce. Côté femmes, suit de près le Conseil national. 81 femmes sur 200. Soit 40,5%. Ferme la marche le Conseil des Etats. 13 femmes sur 46. Soit 28,3%. C’est là, et de loin, où le retard de parité est le plus béant.Continue reading

Femmes de gauche contre femmes de droite. Isabelle Chassot.

14 juin 2023. Femmes « de gauche » contre femmes « de droite »? Fossé? Si oui, la Grève des Femmes l’élargit-elle? La Grève elle-même reste majoritairement de gauche. La PSS Elisabeth Baume-Schneider s’y intéresse plus que la PLR Karin Keller-Sutter ou même que la Centriste Viola Amherd (« 24 Heures », « Tribune de Genève »). Le 25 septembre 2022, la courte acceptation de la retraite des femmes à 65 ans est un signe. Ces divisions font-elles du tort à la Cause des Femmes?Continue reading

Elisabeth Baume-Schneider face au pouvoir de Giorgia Meloni.

Elisabeh Baume-Schneider. La Conseillère fédérale socialiste se rend le 31 mai dans la Rome de Giorgia Meloni. Asile. Accord de Dublin. Son interlocuteur direct y est le ministre Matteo Piantedosi. Or, Giorgia Meloni, des « Frères d’Italie », se situe à l’opposé politique de la Jurassienne. Avec d’autres, l’Italienne y confirme la forte présence des femmes de droite – voire d’extrême-droite – parmi les nouvelles femmes dirigeantes dans de grandes démocraties. Voyez.Continue reading

Femmes – fissures. Grève 14 juin. Elections 22 octobre. 2e pilier. Genres pluriels.

Fissuré – le front des femmes? La réforme de la prévoyance professionnelle – 2e pilier – divise. L’Alliance F accepte. Les Femmes socialistes refusent. Les secondes suspendent leur participation à la première. Décision sera prise en septembre de poursuivre ou non la collaboration (NZZ am Sonntag). La courte acceptation de la réforme AVS 21, en 2022, laisse peut-être des traces. La retraite des femmes y est portée à 65 ans – comme les hommes. Avec des compensations. Femmes mises en minorité.  Femmes divisées entre elles. La suite s’annonce animée. 14 juin – Grève des femmes. 22 octobre – Election du Parlement. 13 décembre – Election du Conseil fédéral.Continue reading

Journée de la femme. Italie de Giorgia Meloni et Elly Schlein. Entre Droite et Gauche.

8 mars. Giorgia Meloni – Présidente du Conseil, « Frères d’Italie », Extrême-Droite. Elly Schlein, Secrétaire du Parti démocrate, Centre-Gauche. Est-ce aujourd’hui l’Italie, parmi les grandes démocraties, la promesse du pouvoir « femmes »? D’autres la précèdent. Pour la Grande-Bretagne, Margaret Thatcher, Theresa May, Liz Truss, toutes Conservatrices. Pour l’Allemagne, Angela Merkel, Chrétienne-Démocrate. La France, elle, en est à sa 3e finaliste « femmes » pour la Présidence. Ségolène Royal, Socialiste. 2007.  Marine Le Pen, Rassemblement national. 2017 et 2022. Les Etats-Unis en sont toujours à la première. Hillary Clinton, Démocrate. 2016. Centre et Droite – face à la Gauche – sont loin de faire de la figuration. Continue reading

« Priorité femmes » au Conseil fédéral? UDC contre PSS? Verdict le 7 décembre.

« Priorité femmes » au Conseil fédéral ? Quelles successions pour Ueli Maurer et Simonetta Sommaruga ? Ce 7 décembre, le Parlement tranche. Or, l’UDC de Maurer et le PSS de Sommaruga divergent sur la « priorité femmes ». UDC indifférente ? Elle est le seul des grands partis sans Conseillère fédérale. Rita Fuhrer non élue en 2000. Eveline Widmer-Schlumpf exclue en 2007-2008. Mais priorité pour le PSS. En 1983, il lance Lilian Uchtenhage (le Parlement élit Otto Stich). Seront élues Ruth Dreifuss, Micheline Calmy-Rey, Simonetta Sommaruga. S’y ajoutent les PLR Elisabeth Kopp et Karin Keller-Sutter, les PDC Ruth Metzler, Doris Leuthard, Viola Amherd. Neuf femmes.Continue reading