Regula Rytz face aux auditions. La barre des 35 élus. Verts, Cantons et Pouvoir.

Une Verte au Conseil fédéral ? Un Vert ? Le match du 11 décembre au Parlement est-il joué ? Seuls les Verts libéraux de Jürg Grossen et les socialistes de Christian Levrat acceptent une audition de Regula Rytz. S’y refusent le PLR de Petra Gössi, l’UDC d’Albert Rösti, mais aussi une majorité du PDC de Gerhard Pfister. Echec programmé ? Bah ! Regula Rytz, Conseillère nationale dès 2011, est connue. Et puis, le PDC de Gerhard Pfister – « faiseur de rois » – entrouvre une porte. Voyez son idée d’accorder une place à tout acteur réunissant 35 élus (sur 246). 5 groupes y auraient droit. UDC (62). PSS (48). PDC et « Milieu » (44). PLR (41). Verts historiques (35 justement). Puis, viennent les Verts libéraux (16). Alors ?Continue reading

Regula Rytz – Verte offensive. Maurer – UDC voyageur. Bourgeois – paysans et vide latin.

Regula Rytz ? Candidate au Conseil fédéral ? La présidente des Verts historiques – Conseillère nationale bernoise – se lance. Ses chances dépendent d’une entente au Centre-Gauche. PDC de Gerhard Pfister. Verts libéraux de Jürg Grossen. PSS de Christian Levrat. Car le siège visé serait celui du PLR tessinois Ignazio Cassis. A l’UDC, on cible la PSS bernoise Simonetta Sommaruga. Leurs 5 collègues – PLR Karin Keller-Sutter, PDC Viola Amherd, PSS Alain Berset, UDC Ueli Maurer et Guy Parmelin – seraient moins menacés. Le Parlement tranche le 11 décembre. Une poignée de voix pourrait suffire.Continue reading

Verts en hausse. Droites en peine. Quel 4e? Homophobie jugée. Dubochet, Mayor, Queloz.

Elections du 20 octobre 2019 ? Seuls progresseraient les Verts historiques de Regula Rytz (de 7,1% en 2015 à 10,7%) et les Verts libéraux de Jürg Grossen (de 4,6% à 7,3%). S’effriteraient l’UDC d’Albert Rösti (de 29,4% à 27,3%), le PSS de Christian Levrat (de 18,8% à 18,2%), le PLR de Petra Gössi (de 16,4% à 15,2%), le PDC de Gerhard Pfister (de 11,6% à 10,6%) et le PBD de Martin Landolt (de 4,1% à 2,8%). Un sondage SOTOMO/SSR confirme. La 4e place serait donc disputée entre les Verts historiques et le PDC. Sûr ?Continue reading

Paternité – 10 jours? Travail.Suisse, Candinas. Moutier – 21 juin? Le souffle.

Congé-paternité à 10 jours – au 1er janvier 2021 ? « Travail.Suisse », Alliance F et Pro Familia – contre l’avis de l’association « männer.ch » – se rallient au Parlement. Ils retirent donc leur initiative à 20 jours. Malgré un sondage. Et sans référendum. Le PDC grison Martin Candinas est l’un des inspirateurs des 10 jours – ou 2 semaines. Ils s’ajoutent aux 14 semaines de congé-maternité votées en 2004. Quatre élus – Pierre Triponez (PLR), Thérèse Meyer (PDC), Ursula Haller (UDC/PBD) et Jacqueline Fehr (PSS) – en sont alors les triomphateurs. Les promoteurs du congé-paternité visent désormais le congé parental. Etapes.Continue reading

Lauber ouf! KKS libre-circulation. Sommaruga CO2. UPU symbole.

Gare à l’Union postale universelle – l’UPU ! L’une des pionnières de la Suisse internationale peut-elle disparaître ? Le conflit commercial entre les Etats-Unis de Donald Trump et la Chine de Xi Jinping la menace. L’Américain reproche à l’UPU d’accorder aux Chinois des avantages contestables. Au pire, les USA pourraient quitter l’UPU. Date-cible le 20 octobre. On en frémit.Continue reading

Maurer – les rumeurs, l’image, UBS. Cassis, Amherd – tabac, parrainages et déminage.

Ueli Maurer ? Le président de la Confédération quitte-t-il le Conseil fédéral ? Jusqu’à présent, la réponse est non. Le Zurichois UDC – né en 1950, élu en 2008, président en 2013 et 2019 – reste. Certains, dans la direction de l’UDC, lui demandent de continuer. Il serait le premier, depuis des années, à siéger au Gouvernement au-delà de 70 ans. Aujourd’hui, des rumeurs contraires circulent (« La Liberté », puis « Weltwoche »). Sérieux ?Continue reading

Viola et Karin. Pierre-Yves et le « marché ». Simonetta, tous les médias.

Conseil fédéral 2019 ! Viola Amherd (PDC) et Karin Keller-Sutter (PLR) – nouvelles élues – le relancent-elles ? Les « anciens » Ueli Maurer (président UDC), Guy Parmelin (UDC), Ignazio Cassis (PLR), Simonetta Sommaruga (PSS) et Alain Berset (PSS) en profitent-ils ? Les visages quasi-rayonnants du Collège à 7 – saisis en Suisse centrale les 4 et 5 juillet par des caméras – sont-ils trompeurs ? L’ère du « virage à droite » 2015 est-elle close ? On guette les confirmations. En attendant les élections des 20 octobre (au Parlement) et 11 décembre (au Gouvernement). Suspense.Continue reading

Von der Leyen et nous. Berset face aux plans « vieillesse ». Sommaruga, Amherd et climat.

Bon pour la Suisse – le nouveau Pouvoir européen ? L’Allemande Ursula von der Leyen à la Commission ? La Française Christine Lagarde à la Banque centrale ? L’Italien David Sassoli au Parlement ? Le Belge Charles Michel au Conseil ? L’Espagnol Josep Borrell aux Affaires étrangères ? 3 des 5 proviennent de pays voisins. 4 des 5 sont issus des pays fondateurs de l’Union européenne. Tous sont proches. Cela dit, l’équipe de Jean-Claude Juncker gouverne jusqu’au 31 octobre. Un déblocage est incertain. En Suisse même, les acteurs sont divisés sur l’accord-cadre et des points-clés. On espère.Continue reading

Climat – Gössi sur toute la ligne? Jura-Berne-Moutier – Berset, Gerber, sans Schnegg.

Petra Gössi ! Tournant « climat » chez ses libéraux-radicaux ? A Zurich, le parti fondateur de la Suisse moderne s’y lance. Taxe sur les billets d’avions ? Son produit serait affecté à un fonds sur le climat ou redistribué. Abolition de gaz à effets de serre ? La date butoir serait 2050. Moratoire nucléaire maintenu. Mais moratoire OGM contesté (voté en 2005, prolongé depuis). Globalement, la présidente Petra Gössi sort gagnante. Son PLR en profitera-t-il lors des élections des 20 octobre (au Parlement) et 11 décembre (au Gouvernement) ? Le « climat », pour un PLR de centre-droit, est-il « payant » ? A voir ?Continue reading

Quel mariage? Quel Jura? Quel secret? Thurnherr, Béguelin, Merz, d’autres.

Mariage – quel mariage ? Et d’un, le Conseil fédéral – par le Chancelier Walter Thurnherr – renvoie au Parlement l’initiative du PDC pour l’abolition de la pénalisation fiscale du mariage. 2016 – le peuple vote non, les cantons oui. Le Tribunal fédéral annule. Deux polémiques fusent. Sur les couples pénalisés. Sur le couple réduit à une femme/un homme. Idée ? Autorisons les couples à choisir entre deux factures fiscales (partenaires ensemble ou séparés). 2e vote éventuel sur l’initiative? D’ici au 27 septembre 2020. Et de deux, une majorité de partis – UDC exceptée – approuve un « Mariage pour tous » élargi aux couples différents. Elle prolonge les réformes de 1992 (égalité pénale des couples hétérosexuels et homosexuels) et 2005 (Partenariat enregistré). Le vent tourne-t-il ?Continue reading