L’Europe « Covid ». Le retour des frontières. Ce que veulent les Suisses.

Existe-t-elle – l’Union européenne des 27 ? Voyez son combat contre le Coronavirus et ses variants. D’anciennes frontières sont rétablies. La libre-circulation des personnes subit des coups de frein. L’Allemagne, pays cofondateur de l’Union, filtre les gens venus de la République tchèque et du Tyrol autrichien voisins (« Tribune de Genève », « 24 Heures »). Motif : le nombre de cas d’infections y exploserait. Bouchons. Certifications exigées. Approvisionnements divers empêchés. Union fâchée.Continue reading

Qui aide qui? Accord-cadre et « Post-Brexit ». Destins croisés et différences de tailles.

Grande-Bretagne et Suisse – même combat ? L’accord « post-Brexit » de la première peut-il faciliter – face à l’Union européenne – la conclusion d’un accord-cadre pour la seconde ? Ces destins se croisent. Suisse et Royaume-Uni fondent ensemble l’Association européenne de libre-échange (en 1960). Puis, ils se séparent. Le Royaume-Uni entre et sort de l’Union en trois temps (1973, 2016, 2021). La Suisse, elle, n’en sera jamais (2016, retrait de la demande d’adhésion). Mais elle conclut avec l’Union des accords de poids (libre-échange, libre-circulation, Schengen-Dublin, etc). Aujourd’hui, les deux destins se rapprochent à nouveau. Promesse ?Continue reading

Orban, Kaszynski et nous. L’Europe en crise. Ecole de démocratie et d’Etat de droit.

Pologne de Jaroslaw Kaszynski ! Hongrie de Viktor Orban ! L’Union européenne d’Ursula von der Leyen et Charles Michel affronte-t-elle – après la Grande-Bretagne de Boris Johnson – une nouvelle menace de sécession ? La crise porte sur l’Etat de droit et l’indépendance de la justice dans les deux pays d’Europe orientale. Le budget comme le plan de relance de l’Union s’en trouvent bloqués. Tant la Pologne que la Hongrie y font usage du droit de veto. Car l’Union fait le lien entre respect de l’Etat de droit et versements de subventions. Cette crise est peut-être la plus grave depuis le « Brexit ».Continue reading

Suisse-Europe – hors de la place publique? Ses acteurs multiples. Le secret difficile.

Suisse-Europe ! La diplomatie hors de la place publique est-elle possible ? Le Conseil fédéral 2020, pour dégeler l’accord-cadre entre la Suisse et l’Union européenne, y croit-il ? Vrai : il ne dévoile pas pour le moment sa position. Car il veut garder sa marge de manœuvre. Donc, la présidente Simonetta Sommaruga s’entretiendra par téléphone avec la présidente de la Commission Ursula von der Leyen. Ce qui est fait. Puis, la Secrétaire d’Etat Livia Leu se rendrait à Bruxelles. Les points à clarifier seraient toujours la protection des salaires, les aides d’Etat, les droits sociaux des gens de l’Union. Sur les pouvoirs de la Cour de justice européenne ou la souveraineté de la Suisse, on verra. Mais peut-on les éviter ?Continue reading

L’Europe et ses amis. Accord-cadre pas mort. Le Collège à 7 en face.

Morte, l’envie d’Europe ? En Suisse, le projet d’accord-cadre avec l’Union européenne réunirait 53% de partisans (GFS, Credit Suisse, Europa Forum Luzern). Certes, ce serait moins que dans un précédent pointage (-10). Certes encore, 27% des gens voudraient le renégocier (+10). Mieux ! 65% souhaiteraient développer le lien Suisse-Union (+13). Cela, même si une majorité juge l’Union affaiblie. Par contraste, ni l’Espace économique européen (9%), ni l’adhésion à l’Union (7%), ne font plus recette. Enfin, près de trois quarts des gens pousseraient à des relations plus affirmées de la Suisse avec ses partenaires internationaux. Qui s’y retrouve ?Continue reading

Livia Leu Agosti – tout en haut. Europe – nouvelles têtes. De blocages – et d’air frais.

Livia Leu Agosti ! La nouvelle Secrétaire d’Etat chargée des négociations avec l’Union européenne, c’est elle. Dès le 1er janvier, cette Grisonne couvrira aussi le reste du monde. La dualité des Secrétaires d’Etat aux Affaires étrangères aura donc été passagère. Roberto Balzaretti, ex-négociateur en chef sur l’Europe, remplace Livia Leu Agosti comme ambassadeur en France. Pascale Baeriswyl, elle, est d’ores et déjà nommée à l’ONU. Parenthèse.Continue reading

Balzaretti remplacé. Livia Leu murmurée. Secrétaires d’Etat chahutés. Europe bousculée.

Livia Leu Agosti – favorite ? La Grisonne sera-t-elle la nouvelle Secrétaire d’Etat chargée de sauver le lien entre la Suisse et l’Union européenne ? Parcours rare. Ambassadrice en Iran (contact avec les Etats-Unis compris). Accords commerciaux au Secrétariat d’Etat à l’Economie. Ambassadrice en France (dès 2018). Coïncidence ? Le Tessinois Roberto Balzaretti, actuel négociateur en chef avec l’Union, la remplacerait à Paris (« Bund » et « Tages-Anzeiger »). Mario Gattiker ? Le Secrétaire d’Etat aux Migrations, lui, prendrait sa retraite en automne 2021. A confirmer.Continue reading

Sauvetage Suisse-Europe. Un Grec parmi nous. Gattiker pour Balzaretti. La fibre.

Suisse-Europe ! Qui sauvera l’accord-cadre ? Des signes crépitent. Côté Union européenne, le Grec Petros Mavromichalis – nouvel ambassadeur de l’Union en Suisse – n’exclut pas de faire un pas (« Bund » et « Tages-Anzeiger »). Côté Suisse, le Conseil fédéral songerait à remplacer comme négociateur en chef le Secrétaire d’Etat Roberto Balzaretti par son collègue des Migrations Mario Gattiker (« SonntagsZeitung »). On en voudrait plus de fermeté.Continue reading

Accord-cadre. Le PDC Pfister attaque. Le « non » grandit. Exception verte libérale.

Suisse-Europe – douche glacée ? Gerhard Pfister, président du PDC, assomme à son tour la version actuelle de l’accord-cadre entre la Suisse et l’Union européenne (« Bund » et « Tages-Anzeiger »). La souveraineté, selon lui, est en jeu. Voyez le rôle attribué à la Cour de Justice de l’Union en cas de conflits. Pfister le juge « toxique ». Prenez la directive européenne ouvrant la voie à des prestations sociales suisses pour les gens de l’Union. Le PDC Pfister rejoint l’ancien Conseiller fédéral et patron PLR Johann Schneider-Ammann. Tout se passe comme si le rejet du 27 septembre de l’initiative UDC n’avait nullement débloqué l’accord-cadre. Coup pour rien ?Continue reading

Schneider-Ammann – coup de grâce. 27 septembre – sans accord-cadre.

Johann Schneider-Ammann ? L’ancien Conseiller fédéral PLR assène-t-il le coup de grâce à l’accord-cadre entre la Suisse et l’Union européenne ? Son attaque est rude (« Neue Zürcher Zeitung » 19.9). Selon lui, un « non » ce 27 septembre à l’initiative UDC contre la libre-circulation des personnes ne signifierait nullement un « oui » à l’accord-cadre. Il en redoute une perte de souveraineté. Car il n’y a pas que les points litigieux sur la défense des salaires, les aides d’Etat ou les droits sociaux des Européens. D’autres menacent. Voyez le tribunal arbitral, sa soumission possible à la Cour européenne de Justice. Prenez les pressions exercées par l’Union sur la Suisse (ex : la réglementation boursière). Mort et enterré ?Continue reading