Europe de Macron. Cassis s’y intéresse. Succès et échecs. Mussolini, Poutine, Xi.

Adhérer à une « Communauté politique européenne » ? Le Conseil fédéral – sous Ignazio Cassis – s’y intéresse. C’est le Français Emmanuel Macron qui lance l’idée (rts). Elle est destinée aux pays qui ne souhaitent pas adhérer à l’Union européenne. Suisse. Norvège. Grande-Bretagne. D’autres sont évoqués. Ukraine. Moldavie. Géorgie. Serbie. Macédoine du Nord. Balkans en général. Structure légère. Capable de décider. Thèmes : sécurité, stabilité, prospérité. Réunions : plusieurs fois par an. L’idée Macron surgit au moment où se mêlent guerre russe et candidature de l’Ukraine à l’UE.Continue reading

Elizabeth II et nous. Congrès de Vienne. Guerres mondiales. Churchill. « Brexit ».

Elizabeth II – 70 ans de règne. 2 juin 2022. Même la Suisse républicaine – qui n’a jamais eu de roi – a de l’affection pour elle. La rencontre d’avril entre la Reine et le président de la Confédération Ignazio Cassis est unanimement décrite comme chaleureuse. Pourtant, le pouvoir d’Elizabeth II est surtout symbolique. Le vrai, c’est le 1er ministre Boris Johnson et le Parlement qui l’exercent. Le contraste est vif avec la Suisse du Conseil fédéral à 7 et des votes populaires. Malgré cela, les affinités entre ces deux démocraties historiques remontent haut. Comment cela ?Continue reading

Le Pen face à Macron. Europe et Occident ébranlés. L’extrême-droite française et nous.

24 avril ! Marine Le Pen peut-elle battre Emmanuel Macron ? La candidate du Rassemblent national d’extrême-droite ferait-elle plier le Président centriste sortant ? La France élit. Des sondages donnent l’avantage à Macron (53,5% à 46,5% ; 55,5% à 44,5%). Mais certains craignent un « accident ». Voyez le 1er tour. Certes, Macron (27,85%) se place devant Le Pen (23,15%). Mais Le Pen aurait le meilleur « réservoir » pour le 2e. Mélanchon (21,95%). Zemmour (7,07%). Pécresse (4,78%). Jadot (4,63%). Lassalle (3,13%). Roussel (2,28%), Dupont-Aignan (2,06%). Hidalgo (1,75%). Poutou (0,77%). Arthaud (0,56%). Vrai ou faux ? Continue reading

Espace économique européen – relancé? La guerre. Le lien Suisse-Europe. Hors adhésion.

Espace économique européen – relancé ? Le Conseil fédéral – sous Ignazio Cassis – accepte le postulat du Vert libéral Roland Fischer. Le Conseil national fait chorus (NZZ). Un postulat, c’est une mise à l’étude. Il tombe en pleine guerre Ukraine-Russie. La Suisse neutre, à la surprise de certains, se rallie aux sanctions de l’Union européenne contre la Russie. C’est peut-être le signe – après l’échec de l’accord-cadre – d’une reprise des contacts. Voire d’un rapprochement. Rappel ? 1992. Peuple et Cantons rejettent l’EEE. 50,3% de non. 16 Cantons contre. 7 Cantons pour. Les deux Bâles. Fribourg. Vaud. Valais, Neuchâtel. Genève. Jura. Manquent surtout 5 Cantons.Continue reading

Europe – dégel? Scénario « accords sectoriels » relancé? Le seul « qui marche »?

Suisse-Europe – dégel ? Le Conseil fédéral – sous Ignazio Cassis, Karin Keller-Sutter et Guy Parmelin – propose de renouer avec l’Union européenne. Sur des dossiers concrets. Electricité. Sécurité alimentaire. Recherche – projet « Horizon ». Education – projet « Erasme ». Santé. Contributions « de cohésion ». Obstacles techniques aux échanges. Equipements médicaux. Bref, des domaines d’intérêt commun. La Secrétaire d’Etat Livia Leu est chargée de contacts exploratoires. Les aspects institutionnels viendraient après. Reprise du droit. Règlement des différends. Tribunal arbitral. Cour européenne de Justice. Ce n’est pas tout.Continue reading

Europe. Jonction Suisse et Royaume-Uni. Priorité « Recherche ». Les chances.

Suisse et Grande-Bretagne – même combat ? Une jonction entre les deux « exclus » de l’Union européenne se met-elle en place ? Coopération bilatérale accrue ? Réintégration dans le domaine sensible de la Recherche et du programme Horizon (« Le Temps », « Tamedia ») ? Des appels de chercheurs et de savants fusent. Des contacts se nouent. Côté britannique, le Ministre George Freeman est en visite. Côté suisse, le Conseiller fédéral Guy Parmelin et la Secrétaire d’Etat Martina Hirayama s’activent. Déblocage ?Continue reading

Même combat? Johnson et Cassis. Brexit sans accord-cadre. Le Grand Large et nous.

Boris Johnson et Ignazio Cassis – même combat ? Le « Brexit » de l’un et l’abandon de l’accord-cadre par l’autre mettent-ils la Grande-Bretagne et la Suisse dans le même sac ? Toutes deux sont-elles désormais – peut-être pour longtemps – deux actrices extérieures à l’Union européenne d’Ursula von der Leyen ? Leurs relations crispées avec l’Union annoncent-elles un accroissement durable de leur éloignement ? Qui des deux prend-elle le plus de risques ?Continue reading

Europe. Cassis contre les ultimatums. Sa marge de manœuvre. 1992-2022 hauts et bas.

Ignazio Cassis. Le Président 2022 – chef des Affaires étrangères – avertit. Il rejette tout ultimatum de l’Union européenne. Lui et le Conseil fédéral vont certes à sa rencontre. Mais ils n’accepteront pas toutes ses exigences. « Nous ne sommes pas membres de l’Union » (« SonntagsBlick »). Cette petite phrase s’adresse au Commissaire européen Maros Sefcovic. Le contact, qui devait avoir lieu au Forum de Davos, est remis à plus tard. Rappel. Le 26 mai 2021, le Conseil fédéral – sous Guy Parmelin – abandonne l’accord-cadre. Rupture ?Continue reading

Suisse-Europe. On a presque tout essayé. Le PSS et d’autres essaient encore.

Suisse-Europe – quelle porte de sortie ? Le Parti socialiste suisse de Cédric Wermuth y croit. A terme, il mise toujours sur l’adhésion à l’Union européenne. Des partis au pouvoir, il est quasiment le seul. En attendant, il adresse au ministre PLR des Affaires étrangères Ignazio Cassis une feuille de route. 2022 et 2027 en sont des dates-clés. Dialogue avec l’Union. Adaptation de lois suisses au droit européen. Augmentation des crédits « de cohésion » à l’Union. Réintégration de la Suisse dans des programmes européens. Loi sur l’Europe. Accord de stabilisation. Accord plus large de partenariat. L’adhésion à l’Union peut revenir comme option. Qui sait ?Continue reading

Milliard de Cohésion. Pas de doublé. Suisses divisés. Européens glaciaux.

Echec ! Le Conseil national renonce à doubler unilatéralement le « Milliard de Cohésion » à l’Union européenne. Commission désavouée. 953 millions de francs. 93 à 84. Ce doublement était accompagné d’une condition. Que la Suisse soit intégrée dans plusieurs accords (Horizon, Erasmus, Digital, Iter, Euratom). Cette Commission revient d’un voyage pénible au siège de l’Union. Gens arrogants. Bref, l’abandon par le Conseil fédéral de l’accord-cadre du 26 mai laisse des traces. Par ailleurs, plusieurs élus souhaitent ne pas gêner ce Conseil fédéral. Rappel. Le montant libéré – 1,302 milliard – ira surtout aux pays pauvres de l’Union. Alors ?Continue reading