Verts au pouvoir. Venizelos. Bonvin-Sansonnens. Hodgers. Fischer. Conseil fédéral 2023.

Verts – à quand le Conseil fédéral ? Dans les Gouvernements cantonaux, ils s’installent. Voyez les Verts historiques. Vaud : Vassilis Venizelos défend avec succès le siège de Béatrice Métraux. Fribourg : Sylvie Bonvin-Sansonnens en reconquiert un autre. Genève : Antonio Hodgers et Fabienne Fischer y sont à deux. Rare. Zurich : Martin Neukom. Berne : Christine Häsler (fraîchement réélue). Soleure : Brigit Wyss. Bâle-Campagne : Isaac Reber. Prenez les Verts libéraux. Esther Keller pour Bâle-Ville. Peter Truttmann pour Nidwald. Bref, les familles vertes sont prêtes à gouverner.Continue reading

Brélaz et le pouvoir vert. La scission libérale. L’UDC remodelée de Blocher.

Daniel Brélaz. L’un des pères des Verts suisses, né en 1950, quitte la scène. 1971. Les débuts de l’écologie politique se situent à Neuchâtel. Le Mouvement populaire pour l’Environnement (MPE) y combat un projet d’autoroute. Puis, l’écologie politique s’étend. 1979. Le Vaudois Daniel Brélaz – enseignant et mathématicien – est élu au Conseil national. C’est une première. A partir de là, Brélaz siège sans discontinuer à plusieurs échelons. Exécutif de Lausanne. Syndic. Retours au Conseil national. Omniprésent.Continue reading

Fribourg, la Suisse – et le Conseil fédéral. Verts libéraux et historiques – plus que jamais.

A la hausse, les Verts historiques (+3,1%) et les Verts libéraux (+2,8%) ? A la baisse, le Centre (-0.9%), l’UDC (-1,2%), le PLR (-1,3%) et le PSS (-1,9%) ? Telles sont les estimations Tamedia dans le sillage des élections à Fribourg et dans d’autres Parlements cantonaux depuis 2019 (« Bund », « Tages-Anzeiger »). Outre Fribourg, sont cités : Uri, Schwyz, Soleure, Bâle-Ville, Schaffhouse, Saint-Gall, Argovie, Thurgovie, Valais, Neuchâtel, Jura. Le freinage s’en trouverait adouci pour le PLR, renforcé pour le PSS. Mais, au total, les tendances de base seraient confirmées.Continue reading

Aux portes du Conseil fédéral. Verts libéraux, Verts historiques. Quand et comment.

Qui au Conseil fédéral ? Les Verts libéraux ou les Verts historiques ? Ou les deux ? Les deux familles sont candidates. Les Verts libéraux afficheraient 9,8% des voix, les Verts historiques 13,2% (sondage SSR). Ils talonneraient donc le Centre (13,3%), le PLR (13,6%) et le PSS (15,8%). Seule les distancerait l’UDC (26,6%). Or, le Conseil fédéral 2021 exclut les Verts. Gouvernent aujourd’hui les UDC Guy Parmelin et Ueli Maurer, les PSS Simonetta Sommaruga et Alain Berset, les PLR Ignazio Cassis et Karin Keller-Sutter, la Centriste Viola Amherd. Pour combien de temps encore ?Continue reading

Verts historiques et libéraux – en forme. Conseil fédéral – ticket à 2 noms?

Mars 2021. Verts historiques et Verts libéraux se renforcent. PLR, Centre, PSS et UDC s’essoufflent. Les tendances fédérales de 2019 se confirment dans les Parlements cantonaux (« Neue Zürcher Zeitung »). Question ! Jusqu’à quand les Verts historiques et libéraux seront-ils exclus du Conseil fédéral ? Jusqu’à quand les 4 partis au pouvoir en garderont-ils l’exclusivité ? Les élections de 2023 s’annoncent cruciales. Il faudra s’accrocher.Continue reading

Coronavirus et « vague verte ». Climat et Santé si proches. Leçons en Suisse.

Coronavirus et « vague verte » – mêmes combats ? Les scores des élections municipales en France sont-ils prometteurs pour d’autres matchs en Europe et en Suisse ? Certes, les géographies politiques de la France et de la Suisse sont différentes. Certes aussi, des élections municipales se comparent mal à des élections nationales. Mais c’est vrai : la pandémie ne casse pas l’élan des écologistes. Climat et Santé sont proches. A confirmer ?Continue reading

Verts – parti de pouvoir. Femmes. Racisme. Climat. Balthasar Glättli, Aline Trede.

Balthasar Glättli, président ! Aline Trede, tête de groupe parlementaire ! Le Zurichois et la Bernoise pilotent les Verts historiques suisses. Avec 13,2% de voix, ils sont 4e derrière l’UDC (25,6%), le PSS (16,8%), le PLR (15,1%), mais devant le PDC (11,4%), les Verts libéraux (7,8%). Avec 35 sièges sur 246, ils forment le 5e groupe parlementaire, derrière l’UDC (62), le PSS (48), le PDC/Centre (44), le PLR (41), mais devant les Verts libéraux (16). Ils montent.Continue reading

Pouvoir vert. Kurz, Kogler et Van der Bellen. Autriche, Finlande, Suède. Rytz et la suite.

Autriche ! Sebastian Kurz du Parti populaire övp et Werner Kogler des Verts forment un Gouvernement inédit. Surprise ? Il succède à une coalition réunissant övp et fpö d’extrême droite. Confirmation ? En 2016, le Vert Alexander Van der Bellen – face au fpö Werner Hofer – est élu président d’Autriche (par 53,8%). Dans l’Union européenne, Finlande et Suède la précèdent. Autriche, Finlande et Suède y sont trois de nos proches partenaires. Un signe ?Continue reading

Echec Rytz. Succès Cassis. Triomphe Amherd. Contretemps Keller-Sutter. Et les Verts?

Bizarre ? Le Parlement réélit les 7 Conseillers fédéraux. Avec des surprises. Le PLR tessinois Ignazio Cassis gagne facilement contre la Verte bernoise Regula Rytz. La Saint-Galloise Karin Keller-Sutter fait un score curieusement bas. La Valaisanne Viola Amherd brille. Tous résistent. UDC Ueli Maurer 213 voix. PSS Simonetta Sommaruga 192 (Rytz 13). PSS Alain Berset 214. UDC Guy Parmelin 191. PLR Ignazio Cassis 145 (Rytz 82). PDC Viola Amherd 218. PLR Karin Keller-Sutter 169 (Marcel Dobler, PLR/SG, 21). Suivent – le Chancelier Walter Thurnherr (PDC, 219), la présidente Sommaruga (186), le vice-président Parmelin (168). Qui s’étonne ?Continue reading

Rytz-Cassis. Verts désunis. Scission 2004-2007. Brélaz, Rebeaud, Diener, Bäumle, Chevalley.

Les deux familles vertes – Verts historiques de Regula Rytz et Verts libéraux de Jürg Grossen – peuvent-elles s’entendre ? Sont-elles coupables de l’échec possible, ce 11 décembre, de Regula Rytz face au Conseiller fédéral PLR Ignazio Cassis ? En voix, Verts historiques et libéraux totalisent 21 % (13,2% + 7,8%). Derrière l’UDC (25,6%), mais devant le PSS (16,8%), le PLR (15,1%) et le PDC (11,4%). Dans les groupes au Parlement, les Verts historiques et libéraux réunissent 51 sièges (35 + 16). Derrière l’UDC (62), mais devant le PSS (48), le PDC (44) et le PLR (41). Peut-on les exclure du Conseil fédéral ?Continue reading