Verts – Berne, Zurich et coup d’arrêt? Parlement du 11 décembre – quelle brutalité?

Une Verte au Conseil fédéral ? Ou un Vert ? L’échec ce 17 novembre de Regula Rytz (Berne) et Marionna Schlatter (Zurich) au Conseil des Etats claque comme un avertissement. Les Verts historiques n’avancent plus. 28 sièges au Conseil national (sur 200). 4 au Conseil des Etats (sur 42 des 46). Quant aux Verts libéraux de Jürg Grossen, ils en sont toujours à 16 Conseillers nationaux et zéro Conseiller aux Etats. Les ultimes cantons du 24 novembre – Argovie, Bâle-Campagne, Schwyz, 4 sièges – sont d’ultimes chances. Minces ?Continue reading

Verts au Conseil fédéral. Alliance des 2 familles. Girod, Rytz, Moser. PLR Cassis visé.

Un Vert au Conseil fédéral ? Et si les deux familles s’alliaient pour arracher l’un des 7 sièges ? Ce serait celui du PLR tessinois Ignazio Cassis. Les Verts historiques de Regula Rytz sont « à gauche », les Verts libéraux de Jürg Grossen « au centre ». Quels candidats ? Bastien Girod (ZH), Regula Rytz elle-même (BE) et Tiana Angelina Moser (ZH) sont murmurés. Deux sont Verts historiques, la 3e Verte libérale. Un ticket à 2 – un pour chaque parti – n’est pas écarté. Jürg Grossen n’exclut pas de rediscuter de la « formule magique ». Tous attendent (« SonntagsZeitung »). 20 octobre, le peuple élit le Parlement. 11 décembre, ce Parlement élit le Gouvernement. On verra.Continue reading

Verts devant PDC. Sacrifice casse-tête. Cassis, Maurer, Parmelin, KKS, Amherd.

A qui le 7e siège du Conseil fédéral ? Les Verts historiques de Regula Rytz (10,5%, en hausse) dépasseraient – comme 4e parti suisse – le PDC de Gerhard Pfister (10,2%, en baisse). Le reste du classement serait maintenu. Les précéderaient l’UDC d’Albert Rösti (26,8%, baisse), le PSS de Christian Levrat (18,7%, faible baisse) et le PLR de Petra Gössi (16,7%, hausse). Suivraient les Verts libéraux de Jürg Grossen (6,9%, hausse) et le PBD de Martin Landolt (2,6%, baisse). Sondage SOTOMO/SSR. Or, le peuple élit le Parlement le 20 octobre. Et ce Parlement choisit le Conseil fédéral le 11 décembre. Que faire ?Continue reading

Un Vert ou une Verte au Conseil fédéral? Casse-tête. Rytz, Grossen, Amherd, Cassis.

Un Vert ou une Verte au Conseil fédéral ? Les Verts historiques de Regula Rytz (7,1% en 2015) et les Verts libéraux de Jürg Grossen (4,6%) pourraient gagner les élections parlementaires du 20 octobre. Sondages et élections cantonales leur sont favorables. Ils talonnent le PDC de Gerhard Pfister (11,6%), le PLR de Petra Gössi (16,4%), le PSS de Christian Levrat (18,8%) et l’UDC d’Albert Rösti (29,4%). PDC et UDC seraient à la baisse. PLR et PSS feraient l’objet de prévisions incertaines. 2019 : l’Exécutif est composé – de droite à gauche – d’Ueli Maurer, Guy Parmelin, Ignazio Cassis, Karin Keller-Sutter, Viola Amherd, Simonetta Sommaruga et Alain Berset (2 UDC, 2 PLR, 1 PDC, 2 PSS). Quel « maillon faible » ?Continue reading

Après Leuthard, Schneider-Ammann. Pouvoir vert. Rytz, Glättli et les autres.

Gare aux successions Doris Leuthard et Johann Schneider-Ammann ! Un nouveau « Virage à Droite » du Conseil fédéral est possible, mais pas sûr. Elections en deux temps. Octobre 2019 : le peuple choisit le Législatif. Décembre : le Législatif forme l’Exécutif. Aujourd’hui, une PDC (Leuthard ) et 2 libéraux-radicaux (Schneider-Ammann, Ignazio Cassis) gouvernent avec 2 UDC (Ueli Maurer, Guy Parmelin) et 2 socialistes (Alain Berset, Simonetta Sommaruga). Derniers arrivés, Parmelin et Cassis « droitisent » l’équipe. Jusqu’à quand ?Continue reading

Maya Graf présidente! Première pour les Verts! Retour des «petits»!

Maya Graf, présidente du Conseil national 2012-2013! Quel événement! Ce devrait être le 26 novembre. Cette écologiste de Bâle-Campagne arrive à la Chambre du peuple en 2001. En 2003, elle est l’héroïne du film de Jean-Stéphane Bron «Mais im Bundeshuus – le Génie helvétique». Le débat roule sur les organismes génétiquement modifiés (OGM). Au Conseil national (et dans le film), Maya Graf et ses alliés subissent une courte défaite. Mais, en 2005, peuple et cantons votent l’initiative pour un moratoire sur les OGM. Maya Graf et ses alliés tiennent leur revanche

Continue reading

Martin Bäumle est le chef des Verts libéraux. L’écologie de centre-droite s’affirme

03.08.2008

Martin Bäumle ! Le premier président des Verts libéraux suisses, c’est lui. Leur assemblée, à Bâle, confirme son rôle de chef. Dès 2004 à Zurich, cette dissidence centriste se sépare de Verts classiques situés plus à gauche. Verena Diener, alors Conseillère d’Etat, en est l’autre figure de proue. Aux élections fédérales de 2007, les Verts libéraux prennent trois sièges zurichois au Conseil national. Au terme d’une bataille haletante, Verena Diener s’empare aussi d’un siège au Conseil des Etats. L’UDC Ueli Maurer est battu. C’est une sensation. Aujourd’hui, les Verts libéraux sont présents dans une dizaine de cantons alémaniques. Aux Chambres fédérales, ils font groupe commun avec les démocrates-chrétiens et les évangéliques

Continue reading