Suisse seule? L’Europe. La France. La Chine. Le reste du monde. Les amis, les intérêts.

Suisse seule ? La patrie de Guy Parmelin et Ignazio Cassis se fâche-t-elle avec une partie de la planète ? L’Union européenne d’Ursula von der Leyen ? L’abandon par le Conseil fédéral de l’accord-cadre jette un froid. La France d’Emmanuel Macron ? Le choix de l’avion de combat américain F-35 – au détriment du Rafale ou de l’Eurofighter – en suscite un autre. La Chine de Xi Jinping ? Les critiques croissantes émises en Suisse sur les violations des droits humains dans l’Empire auraient des conséquences. Le renouvellement de l’accord de libre-échange de 2013 serait incertain (« NZZ »). On s’arrête ?Continue reading

Parmelin et Cassis à l’ONU. Sur les pas de Deiss. Le Conseil de Sécurité et la guerre.

Guy Parmelin et Ignazio Cassis. Le Président 2021 et le Ministre des Affaires étrangères de la Suisse assistent à la 76e Assemblée générale de l’ONU à New York. 193 pays. La Suisse y est candidate à l’un des sièges non permanents de l’influent Conseil de Sécurité pour 2023-2024. L’occasion est belle pour Parmelin et Cassis de préparer cette candidature. Election prévue en juin 2022. Malte en piste. Rappel. Le Conseil de Sécurité à 15 compte 5 membres permanents dotés du droit de veto. Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, Russie, Chine. Ce sont presque les mêmes depuis 1945. S’y joutent 10 membres non permanents. Tableau.Continue reading

Parmelin sans Macron. Le F-35 irrite. L’Australie en plus. La chaleur du lien. Qui dément?

Guy Parmelin – sans Emmanuel Macron. Le Président suisse 2021 ne sera pas reçu par le Président français. La visite de travail, envisagée pour novembre, n’est pas confirmée. Motif : le choix du 30 juin par le Conseil fédéral de l’avion de combat américain F-35 – plutôt que le Rafale français ou l’Eurofighter européen – fâcherait le Président Macron. Ce choix était déjà décidé, affirmerait la partie française, alors que des négociations franco-suisses continuaient sur des affaires compensatoires. A cela s’ajoute l’abandon par le Gouvernement suisse de l’accord-cadre Suisse-Europe. Enfin, aucune réunion franco-suisse à haut niveau ne serait prévue avant l’été 2022. Qui dément?Continue reading

La peau d’Alain Berset. Köppel et Mörgeli à l’assaut. Vie privée et vie publique.

Qui veut la peau d’Alain Berset ? Deux figures de l’UDC zurichoise – et de la « Weltwoche » – ne lâchent pas le Conseiller fédéral et chef de la Santé PSS. Roger Köppel, actuel Conseiller national et rédacteur en chef du journal. Christoph Mörgeli, ex-Conseiller national non réélu. Ils dévoilent des détails sur une tentative de corruption dont Berset a été l’objet de la part d’une ancienne amie (« Tamedia »). Affaire privée ? Or, Berset aurait largement recouru aux services de l’Etat et à ses collaborateurs pour déjouer cette tentative. Ministère public. Police fédérale. « Task Force » Tigris. Mais l’affaire continue. Sous-commission du Parlement. Ministère public encore. Continue reading

Certificat Covid pour élus. Tests gratuits. UDC troublée. Oui, le Parlement existe.

Covid – le Parlement suisse se révolte-t-il ? 5 des 6 groupes parlementaires demandent au Conseil fédéral de maintenir la gratuité de certains tests au 1er octobre. UDC. PSS. Centre. Verts historiques. Verts libéraux. Mais sans le PLR. L’affaire est piquante (« Bund » et « Tages-Anzeiger »). 11 Août. Le Conseil fédéral, divisé, tranche. Parmi les partisans de la fin de la gratuité, on trouve les PLR Ignazio Cassis et Karin Keller-Sutter. Mais aussi les UDC Guy Parmelin et Ueli Maurer. Leurs voix font la décision. Restent le PSS Alain Berset (adepte du maintien de la gratuité), sa collègue Simonetta Sommaruga, la Centriste Viola Amherd. Où est l’UDC ? Du côté de Parmelin et Maurer ? Ou de ses parlementaires ? Flottement ?Continue reading

560 millions. Droits de douane abolis. Cherté combattue. Caisses vides. Parmelin.

Abolissons les droits de douane sur les produits industriels ! 560 millions de francs. A son tour, le Conseil national – au deuxième essai – s’y rallie (par 106 à 75). En décembre 2020 déjà, le Conseil des Etats s’y engage (par 28 à 14). Dès 2017, le Conseil fédéral – sous Guy Parmelin – se lance. La démarche prend place dans le combat contre « l’îlot suisse de cherté ». Seraient touchés des articles comme les automobiles, les vélos, les appareils ménagers, les vêtements, par exemple. Agriculture et pêche exclues. D’autres pays et territoires prennent les devants. Hong-Kong. Singapour. Canada. Islande. Norvège. Nouvelle-Zélande. Partiellement ou totalement.Continue reading

« Mariage pour tous » imbattable. Exportations d’armes freinées. AVS à sauver.

Imbattable, le « Mariage pour tous » ? Les sondages – pour le 26 septembre – concordent. SSR/GFS lui accorde 63% de oui contre 35% de non, Tamedia 67% de oui contre 32% de non. Une acceptation confirmerait les votes de 1992 (égalité pénale des homosexuels et hétérosexuels), 2005 (partenariat enregistré) et 2020 (loi contre l’homophobie). Résistante, l’initiative des Jeunes Socialistes pour l’imposition accrue du capital ? SSR/GFS lui attribue 37% de oui contre 57% de non, Tamedia 34% de oui contre 63% de non. Sur 23 initiatives acceptées, l’initiative Minder contre les rémunérations abusives de 2013 est la moins éloignée. Il n’empêche. Mieux vaut lutter jusqu’au bout.Continue reading

UDC seule contre tous. Clé du succès selon Blocher. Aubaine du Certificat Covid.

Seule contre tous, l’Union démocratique du Centre ? Le Coronavirus rend-il au parti de Christoph Blocher son rôle favori ? Voyez la bataille pour l’extension du Certificat Covid. Elle se combine avec l’incitation faite par le pouvoir fédéral à se vacciner. Eh bien, l’UDC, des grands acteurs, est quasiment seule à dire non. Au Conseil fédéral, l’UDC Ueli Maurer fait connaître son opposition avec le T-shirt d’un groupe anti-vaccins (Guy Parmelin est plus discret). Au Parlement, seul le groupe UDC refuse l’imposition du Certificat Covid aux élus. Ce 28 novembre, le peuple tranchera de la loi Covid (2e version). L’UDC pourrait se retrouver seule face aux PSS, PLR, Centre (PDC-PBD), Verts historiques et libéraux. Gagnante ? Perdante ?Continue reading

Covid. Glättli contre Maurer. Verts contre UDC. Conseil fédéral et collégialité. La leçon.

Balthasar Glättli contre Ueli Maurer ? Le président des Verts historiques contre le Conseiller fédéral et chef des Finances UDC ? Lors d’une réunion de l’UDC dans l’Oberland zurichois, Maurer aurait arboré le T-Shirt d’un groupe de Suisse centrale opposé aux mesures anti-Covid. Les « Freiheitstrychler ». Eh bien, Glättli reproche à Maurer de déshonorer sa fonction. De saboter le combat contre la pandémie. De violer la collégialité du Gouvernement. Oui ?Continue reading

Certificat Covid – test pour Berset et Cie. Cassis et l’Afghanistan – dilemme de l’aide.

Certificat Covid – Jour J. L’extension décolle. Restaurants. Bars. Cinémas. Théâtres. Musées. Piscines. Fitness. D’autres. Ce sera une épreuve pour le plan du Conseil fédéral contre le Coronavirus. Car des manifestations de refus continuent. Voyez le Parlement. Lui est en session du 13 septembre au 1er octobre. Or, ses groupes sont divisés sur l’extension du Certificat Covid aux élus. PSS, PLR, Centre, Verts historiques et libéraux pour. UDC contre. Le Conseil fédéral à 4 partis et à 7 Sages – UDC Parmelin et Maurer, PSS Sommaruga et Berset, PLR Cassis et Keller-Sutter, Centriste Amherd – pourra y mesurer son autorité. En attendant le vote du 28 novembre sur la loi Covid – 2e version. Moment fort.Continue reading