22 mars. Ouverture prudente. Terrasses et Cie. Berset, le Conseil fédéral et le pouvoir.

Quel 22 mars ? Le Conseil fédéral – face au Coronavirus – tente de prudents allégements. Ouverture de terrasses de restaurants. Rencontres privées à 10 personnes. Evénements sportifs et culturels (150 personnes à l’extérieur, 50 à l’intérieur). Feu vert pour chanteurs et chorales. Examens de maturité et de fin d’apprentissage habituels. Enseignement « présentiel » dans les Universités et Hautes Ecoles. Sauf dérogations, les exigences du masque, de la distance et de l’hygiène des mains restent de mise. Tout cela est soumis aux Cantons. Décision le 19 mars. Attention ! Les chiffres de la pandémie font souci. Une 3e vague menace. Guy Parmelin (Présidence, Economie) et Alain Berset (Santé) sont sur le front.Continue reading

Conseil des Etats contre le « diktat ». Maurer et les mystères du Collège à 7.

Vainqueur, le Conseil fédéral ? Vaincu, le Parlement ? Le Conseil des Etats – face au Covid – ne tente pas d’imposer au Gouvernement le rythme du « déconfinement ». Aucune de ses Commissions ne propose de le fixer dans la loi. Bref, la Chambre des Cantons prend le contrepied du Conseil national. Lui somme l’Exécutif – par une « Déclaration » – d’ouvrir le 22 mars les restaurants, les lieux de culture, de loisirs, de divertissement et de sport. 97 oui, 90 non, 6 abstentions. Deux de ses Commissions, en plus, veulent l’ancrer dans la loi. Mais, si le Conseil des Etats refuse, ce projet est mort.Continue reading

97 à 90. Conseil fédéral sous pression. Parlement aux barricades. Qui pliera?

Fera-t-il plier le Conseil fédéral – le Parlement ? Voyez cette Déclaration du Conseil national pour la levée des restrictions Coronavirus. 97 voix pour, 90 voix contre, 6 abstentions. UDC, PLR et une partie du Centre forment la majorité. Que veut-elle ? Ouverture le 22 mars des restaurants, des lieux de culture, de divertissement, de loisirs et de sport. Abandon de l’interdiction des groupes à plus de 5 personnes. Accélération des tests et vaccinations. Or, il s’agit d’une Déclaration non contraignante. Pour frapper plus fort, il y faudra une inscription dans la loi. C’est-à-dire une majorité confirmée du Conseil national, mais aussi du Conseil des Etats. Qui gagnera ?Continue reading

Parlement – coup de force? 22 mars – les restaurants? UDC – quelle dictature?

Coronavirus – coup de force du Parlement ? La session des 1-19 mars s’annonce agitée. La Commission de la Santé du Conseil national, à 14 contre 10, veut fixer dans la loi les étapes du « déconfinement ». Le 1er mars est peu contesté. Mais, au 22 mars, cette Commission entend accélérer les ouvertures. Restaurants (et pas seulement les terrasses). Culture. Divertissement. Loisirs. Sport. Le Parlement suivra-t-il ? Seuls UDC et PLR seraient plus ou moins sûrs. Le Centre moins. PSS, Verts historiques et libéraux, encore moins. Cantons consultés. Conseil fédéral – au 24 février. Suspense ?Continue reading

Trop de Conseil fédéral? Trop peu de Parlement? Loi Covid. Bras de fer. Freins et contrepoids.

Coronavirus – qui gouverne la Suisse ? Le bras de fer s’engage entre le Conseil fédéral et le Parlement. Le projet de loi destiné à intégrer dans le droit ordinaire des décisions prises dans l’urgence par le Gouvernement suscite la controverse (rtsinfo.ch). Au milieu, le PDC acquiesce. A gauche, les correctifs fusent. A droite, UDC et PLR s’opposent. Selon certains, le Conseil fédéral – omniprésent dès le début de la pandémie – garderait trop de pouvoir. Et le Parlement n’en récupérerait pas assez. Plusieurs décisions sont applicables jusqu’en septembre. L’idée est de les prolonger jusqu’en 2022. Santé. Justice. Asile. Culture. Assurance-chômage. Et on en passe.Continue reading