Restaurants – au 31 mai? Parmelin, Berset et le front – fissure? Le Covid – et l’Europe?

Unis, Guy Parmelin et Alain Berset ? Un Conseil fédéral apparemment rassemblé – face au Coronavirus faiblissant – propose d’assouplir encore. Restaurants intérieurs sous conditions. Centres thermaux. Evénements jusqu’à 300 personnes. Réunions d’associations allégées. Télétravail recommandé. Aides RHT prolongées (réduction de l’horaire de travail). Mais maintien de rigueurs ailleurs (réunions privées, clubs de nuit). Consultation lancée. Décision le 26 mai. Mise en vigueur le 31 mai. Suspense ?Continue reading

Valais – force et tentation du Haut. Scissions et fusions en Suisse – le non-retour.

Coupé en deux, le Valais ? 57% des Haut-Valaisans de langue allemande sont-ils favorables – face à la majorité francophone – à la scission en demi-cantons ? Un sondage en ligne auprès des lecteurs du « Walliser Bote » le suggère. Demi-surprise. Car la minorité germanophone sait se défendre. Voyez les 4 Conseillers fédéraux valaisans. Josef Escher (1950-1954) et Viola Amherd (dès 2018) y font jeu égal avec Roger Bonvin (1962-1973) et Pascal Couchepin (1998-2009). Prenez les 5 Conseillers d’Etat. Roberto Schmidt (PDC Centre) et Franz Ruppen (UDC) y devancent Mathias Reynard (PSS), Frédéric Favre (PLR) et Christophe Darbellay (PDC Centre). Lonza, Moderna et le vaccin. Simplon, Furka et Lötschberg. On en oublie.Continue reading

Verts et Centre – perte d’élan? 2023 – espoirs douchés? Statu quo – en vue?

Chamboulées, les élections fédérales 2023 ? La montée au firmament des Verts historiques et libéraux perd-elle de son élan ? Neuchâtel – poussée « à droite ». Les PLR prennent le contrôle du Gouvernement cantonal (3 PLR, 2 PSS). Valais – poussée « à droite » aussi. Le Centre PDC perd à l’Exécutif un siège au profit de l’UDC (2 Centre PDC, 1 UDC, 1 PLR, 1 PSS). Mais attention ! Genève – poussée « à gauche » (2 Verts, 2 PSS, 1 Centre PDC, 1 PLR, 1 MCG). Fabienne Fischer (Verte) y domine Pierre Maudet (ex-PLR). Jura – poussée « au centre-gauche » (2 PSS, 1 PCSI, 1 Centre PDC, 1 PLR). Le PSS y prend un siège au Centre PDC. Fribourg et Vaud arbitreront-ils ?Continue reading

Europe – la cote de l’accord-cadre. Neuchâtel – la droite et les femmes. Surprises.

Suisse-Europe – la cote? L’accord-cadre entre la Suisse et l’Union européenne peut-il gagner à 64% contre 32% ? Le sondeur GFS l’affirme (« NZZ am Sonntag », « SonntagsBlick »). Ce serait un tournant. Car les pronostics, au Parlement comme au Conseil fédéral, annoncent le contraire. Opposition de fond de l’UDC. Résistance sociale du PSS, des Verts historiques et des syndicats. Divisions au PLR comme au Centre. Approbation chez les Verts libéraux. L’argument « protection des salaires » serait surestimé. D’autres points délicats aussi. Aides d’Etat. Aides sociales aux citoyens de l’Union. Rôle de la Cour européenne de justice. Reste à savoir si cette majorité européenne tiendrait jusqu’à un vote populaire. Europe – superstar ?Continue reading

Guy chez François. Le protestant et le catholique. La Garde suisse et le lien.

Guy Parmelin chez François. Le Président suisse chez le Pape argentin. Le protestant chez le catholique. La prestation de serment de nouveaux membres de la Garde suisse pontificale en est l’occasion. 6 siècles chahutés. La Garde émerge en 1505-1506 sous Jules II. C’est avant les protestants Luther, Zwingli et Calvin. 6 mai 1527. Tout un pan de la Garde suisse est décimé. Mais le Pape Clément VII survit. 1870. « Kulturkampf ». Pie IX affirme l’Infaillibilité pontificale. 1873. Rupture entre pouvoir radical et papauté. Gaspard Marmillod, évêque genevois, expulsé. 1920. Les relations – sous Benoît XV et Giuseppe Motta – sont rétablies. Renaissance.Continue reading

Napoléon 200 ans. La France, l’Union européenne, le reste du monde. Et nous.

Napoléon 1er – mort il y a 200 ans. C’est l’un des symboles de trois siècles d’influence majeure de la France sur la Suisse. 1515 – François 1er, vainqueur de Marignan, en marque le début. 1815 – Napoléon 1er, vaincu de Waterloo, en marque la fin. L’Acte de Médiation, en 1803, est son sommet. Il met fin aux querelles entre Cantons. Saint-Gall, Grisons, Argovie, Thurgovie, Tessin et Vaud font leur apparition. Les parts latines de la Suisse s’étoffent. C’est une esquisse d’Etat fédéral. 1815 – le Congrès de Vienne y ajoute Valais, Neuchâtel, Genève et l’Ancien-Evêché de Bâle (dont le futur Canton du Jura). 1847 – guerre du « Sonderbund ». 1848 – Etat fédéral. Pas mal, non ?Continue reading

Cassis ou Keller-Sutter? Qui est menacé? Quels risques? Quelles complications?

Ignazio Cassis ? Karin Keller-Sutter ? Qui les libéraux-radicaux peuvent-ils perdre au Conseil fédéral ? Que risquent-ils ? Les destitutions de Sages en place sont rares. On en trouve 4 sur 119 depuis 1848. Ulrich Ochsenbein en 1854. Jean-Jaques Challet-Venel en 1872. Ruth Metzler en 2003. Christoph Blocher en 2007. Certes, les deux dernières coïncident avec des recompositions de l’Exécutif. En même temps, Cassis et Keller-Sutter – élus en 2017 et 2018 – comptent parmi les derniers arrivés. Par ailleurs, destituer un Tessinois ou une femme paraît délicat. Que faire ?Continue reading

A qui le 7e siège? Aux Verts ou au Centre? Unions et désunions?

Qui prendra le 7e siège du Conseil fédéral ? Les Verts ou le Centre ? Aujourd’hui, les 7 Sages se répartissent entre 2 UDC, 2 PSS, 2 PLR et une Centriste. C’est-à-dire Guy Parmelin, Ueli Maurer, Simonetta Sommaruga, Alain Berset, Ignazio Cassis, Karin Keller-Sutter et Viola Amherd. En sont absents les Verts historiques et libéraux. Un siège y pèse 14,2%. Or, voyez la répartition des voix aux élections 2019. UDC 25,6%. PSS 16,8%. PLR 15,1%. Centre 13,8% (PDC+PBD). Verts historiques 13,2%. Verts libéraux 7,8%. PLR surreprésenté ? Voire le PSS ? En revanche, pourrait prétendre à un siège l’addition des Verts. Tout comme à un 2e siège l’addition des divers centristes (Centre, Verts libéraux, Evangéliques 2,1%). Comment faire ?Continue reading

Karin Keller-Sutter, championne des femmes? Guy Parmelin, révélation de l’Europe?

Karin Keller-Sutter ! La Conseillère fédérale de Saint-Gall est-elle la nouvelle championne des droits de la femme en Suisse ? Sa « feuille de route » pour la protection des victimes de violences domestiques promet. Cantons et acteurs de la société civile s’y associent. La ministre jurassienne Nathalie Barthoulot est présente. On trouve – parmi les projets – un bouton d’alerte pour les victimes, une centrale téléphonique unique, le bracelet électronique au niveau national (dès 2023). Les Cantons y serviront de laboratoires. A Saint-Gall, Karin Kaller-Sutter y fut active. La Confédération pourrait financer. Enfin, la comparaison entre la PSS Simonetta Sommaruga (ex-cheffe de Justice et Police) et la PLR Karin Keller-Sutter sera stimulante.Continue reading

13 juin – Verts à la peine? La Suisse et les « paradis fiscaux » – Biden contre Trump?

13 juin – 5 oui ? Feraient les meilleurs scores – selon Tamedia et « 20 minutes » – la loi anti-terroriste (68% contre 24% ) et la loi Covid (66% contre 37%). Suivraient la loi CO2 (54% contre 43%), les initiatives « eau potable » (idem) et « pesticides de synthèse » (53% contre 43%). Ce sont donc trois textes écologiques qui affronteraient les plus vives résistances. Surprise ? Car les Verts sont à la hausse. Et les initiatives écologiques sont souvent gagnantes (ex : marais, moratoire nucléaire, initiative des Alpes, OGM, résidences secondaires). Seraient moins étonnants les scores prometteurs de la loi anti-terroriste (« Loi et Ordre ») et de la loi Covid (« Santé »). Mais rien, pour le 13 juin, n’est joué.Continue reading