Trop de Conseil fédéral? Trop peu de Parlement? Loi Covid. Bras de fer. Freins et contrepoids.

Coronavirus – qui gouverne la Suisse ? Le bras de fer s’engage entre le Conseil fédéral et le Parlement. Le projet de loi destiné à intégrer dans le droit ordinaire des décisions prises dans l’urgence par le Gouvernement suscite la controverse (rtsinfo.ch). Au milieu, le PDC acquiesce. A gauche, les correctifs fusent. A droite, UDC et PLR s’opposent. Selon certains, le Conseil fédéral – omniprésent dès le début de la pandémie – garderait trop de pouvoir. Et le Parlement n’en récupérerait pas assez. Plusieurs décisions sont applicables jusqu’en septembre. L’idée est de les prolonger jusqu’en 2022. Santé. Justice. Asile. Culture. Assurance-chômage. Et on en passe.Continue reading

La rente-pont, l’Europe et l’Etat social. Les surprises du nouveau pouvoir suisse.

Non à la rente-pont ? Non aux chômeurs de 60 ans et plus ? Un comité lance le référendum. Le Valaisan Jean-Luc Addor et d’autres élus UDC en font partie. Les jeunes UDC l’appuient. Délai pour les 50.000 signatures : 8 octobre. L’UDC suisse, elle, préfère se concentrer sur son initiative du 27 septembre contre la libre-circulation des personnes. Les opposants à la rente-pont y dénoncent un moyen de torpiller l’initiative. Cette rente-pont, selon eux, inciterait à licencier des travailleurs âgés. Pas moins.Continue reading

Trump, Biden et le règne des hommes. La Suisse, l’Europe et le pouvoir des femmes.

Donald Trump le Républicain contre Joe Biden le Démocrate ? La 46e présidence des Etats-Unis, le 3 novembre, se joue-t-elle entre hommes ? Car les 45 premiers présidents – de Washington à Trump – sont tous des hommes. Ainsi va la 1ère puissance mondiale. Chez d’autres « grands », ce n’est guère mieux. En Chine, Xi Jinping. En Russie, Vladimir Poutine. En Grande-Bretagne, Boris Johnson (Margaret Thatcher et Theresa May sont des souvenirs). En France, Emmanuel Macron. Voyez aussi le Japon de Shinzo Abe. L’Inde de Narendra Modi (Indira Gandhi y fut assassinée). Le Brésil de Jair Bolsonaro. On s’arrête ?Continue reading

Pierre Maudet. Presque Conseiller fédéral. Malheurs libéraux-radicaux. Affaire suisse.

Pierre Maudet – presque Conseiller fédéral. Le 20 septembre 2017, le Genevois est tout près. Certes, le Parlement lui préfère le Tessinois Ignazio Cassis au 2e tour (par 125 voix). Mais Maudet est 2e (90 voix). Conseiller d’Etat de Genève depuis 2012, il est encore facilement réélu en 2018. Il préside même l’Exécutif pour un temps. Puis, « l’affaire » surgit. Financement d’un voyage à Abou Dabi en 2015. Argent de campagnes électorales. Lien avec le groupe Manotel. Après de multiples péripéties, le comité directeur du PLR genevois exclut Maudet (22 voix sur 24). Un recours à l’Assemblée générale est ouvert. Le PLR suisse de Petra Gössi, lui, paraît soulagé.Continue reading

Blocher. L’épopée blochérienne. Un règne rare. Une domination contestée.

Christoph Blocher ? Sa réussite est l’une des plus stupéfiantes de la Suisse moderne. Voyez le score en voix de « son » UDC. Sous son règne, elle passe de 11% (en 1987) à 29,4% (en 2015). Pour se stabiliser à 25,6% (en 2019). Elle devant. Les autres derrière. Voyez le Conseil fédéral. Son 1er siège est acquis dès 1929 (sous Rudolf Minger). La conquête du 2e est une épopée. Blocher lui-même (2003-2007). Ueli Maurer (dès 2008). Guy Parmelin (dès 2015). Font partie des étapes de transition Samuel Schmid (2000-2008) et Eveline Widmer-Schlumpf (2007-2015) – UDC devenus PBD. Etincelles.Continue reading

Blocher en colère. La rente et le 27 septembre. KKS et la « majorité rouge-verte ».

Christoph Blocher est en colère. Le stratège UDC exige le versement de 2,77 millions de francs pour sa rente de Conseiller fédéral retraité depuis 2007. Il refuse de faire un cadeau « à cet Etat-là ». Ce qui le fâche ? La campagne de la Conseillère fédérale PLR Karin Keller-Sutter contre l’initiative UDC du 27 septembre et pour la libre-circulation des personnes. Un Parlement « rouge-vert » dépensier. La loi CO2 (« SonntagsZeitung »). Après son éviction de 2007 (Eveline Widmer-Schlumpf élue), Blocher renonce à sa rente de Sage retraité. Il y revient donc. Le Conseil fédéral 2020 acquiesce. La Délégation des Finances du Parlement doit se prononcer. Continue reading

Coronavirus – la liste des 29. Combattants – bons et mauvais. Suisse – le rebond.

Coronavirus ? Qui sont les bons combattants ? Qui sont les mauvais ? La liste suisse des 29 zones à risque est instructive. Les voyageurs venus de ces 29 zones devront se soumettre à une quarantaine de 10 jours. Pour les Amériques, Etats-Unis (sans le Canada), Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Honduras, Panama, Pérou, République dominicaine, Iles turques et caïques. Pour le Proche et Moyen-Orient, Israël, Arabie saoudite, Bahrein, Irak, Koweit, Oman, Qatar. Pour l’ex-URSS et quelques voisins, Russie, Belarus, Arménie, Azerbaïdjan, Moldova, voire Serbie, Kosovo, Macédoine du Nord. Voilà pour le plus coriace.Continue reading

Que faire de la Russie? De la Chine? D’Israël? Sommaruga, Cassis et le pouvoir.

Que faire de la Russie ? Vladimir Poutine – président dès 2000 – peut rester au pouvoir jusqu’en 2034. Les Russes approuvent sa réforme à 77,92 %. Contenu conservateur. Pas de « mariage pour tous ». Conditions du vote contestées. Absence d’observateurs indépendants. L’Union européenne et les Etats-Unis s’inquiètent. Certes, la Russie se dit pluraliste. Mais on y élimine des candidats gênants. Que faire de la Chine ? Xi Jinping, lui, se fonde sur un Parti communiste unique. Pas de concurrent. Et il impose à Hong-Kong, jusqu’ici plus libérale, une loi restrictive en matière de droits. Alors ?Continue reading

Hong-Kong – le froid. Masque – le tournant. Multinationales – la sanction?

1er juillet 2020 ! Hong-Kong censurée marque-t-elle le début d’un froid entre la Suisse et la Chine ? Le pouvoir de Xi Jinping impose une loi de reprise en mains à l’ex-colonie britannique. Séparatisme. Subversion. Terrorisme. Collusion avec l’étranger. Prison à vie. Mais 27 Etats du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, à Genève, exigent une révision de cette loi. Dont la Suisse. Depuis 1950, le lien Suisse-Chine résiste. Coïncidence ? C’est le 1er juillet 1997 que Hong-Kong est rendue à la Chine (Macao suit en 1999). Présage ?Continue reading

Salaires femmes. Coup d’épaule « Travail Suisse ». Alerte tâches familiales. Le front.

Salaires femmes-hommes – égalité oui ? Ce 1er juillet, une loi prudente entre en vigueur. 46% des salariés sont touchés. Les entreprises de plus de 100 doivent établir dans les 12 mois un état de la situation. Aucune sanction. Pour l’appuyer, le syndicat « Travail Suisse » lance une plate-forme (ats, rts). Avec liste blanche (pour les entreprises méritantes) et liste noire (pour les « moutons noirs »). Les entreprises entre 50 et 99 salariés sont associées. Alors ? Continue reading