« Le Centre ». Le PDC-PBD cible les terres non catholiques. A la recherche de sièges perdus.

« Le Centre » ! Le Parti démocrate-chrétien de Gerhard Pfister (PDC) et le Parti bourgeois-démocratique de Martin Landolt (PBD) fusionnent et deviennent « Le Centre ». Au PDC, 325 voix contre 57. Les résistances viendraient surtout du Valais, des deux Bâles, voire du Jura. Mais les sections cantonales pourront garder leurs noms. Décollage au 1er janvier. Au Parlement fédéral, PDC et PBD forment déjà – avec les Evangéliques – le groupe du Centre (44 élus sur 246). Aux élections 2019, ils atteignent 11,4% et 2,4% des voix (en recul). Terres non catholiques en cible.Continue reading

2e Conseiller fédéral en vue. Centre en hausse. Fusion PDC-PBD. Scénarios et casse-têtes.

Fusion « au Centre » ? Le Parti démocrate-chrétien de Gerhard Pfister (11,4% des voix) et le Parti bourgeois-démocratique de Martin Landolt (2,4%) – après l’échec de 2014 – franchiront-ils le pas ? 60% de la base PBD y serait  favorable (« Bund » et « Tages-Anzeiger »). Les Evangéliques de Marianne Streiff (2,1%) n’y figurent pas. Or, ces trois acteurs sont réunis au Parlement dans le Groupe du Centre (44 élus sur 246). Il est 3e derrière l’UDC (62) et le PSS (48). Mais devant le PLR (41), les Verts historiques (35), les Verts libéraux (16). Alors ?Continue reading