Climat – tournant? CO2 et billets d’avions. Manifs. Bolsonaro. Greta Thunberg. Déclic rare.

Climat – tournant ? Le Conseil national « droitier » – qui avait refusé une loi C02 – accepte une taxe sur les billets d’avions (par 122/62). Le Bernois Jürg Grossen – président des Verts libéraux – en est le promoteur. C’est un signe pour le prochain débat du Conseil des Etats « centriste ». Sa commission pousse dans la même direction. Le tout se déroule sur fonds de manifestations. Manifestations dans la rue. Mais aussi manifestation à la tribune du Conseil national (non autorisée). Les élections du 20 octobre en sont crépitantes. Les deux familles vertes – historique et libérale – y seraient favorites. Au Conseil fédéral, le témoin passe de Doris Leuthard (PDC) à Simonetta Sommaruga (PSS). Le ton est vif.Continue reading

Effet de mode? Blocher, Trump et le climat. Neuchâtel, Brélaz et le Club de Rome.

Climat ! Il y a de l’Américain Donald Trump chez le Suisse Christoph Blocher. L’ex-Conseiller fédéral UDC comme l’actuel président républicain prennent le contrepied des alarmistes de l’environnement. Pour Blocher, il s’agit d’un « effet de mode ». Ni le « trou d’ozone » ni la « mort des forêts », affirme Blocher, n’ont survécu à leur période de gloire. Du coup, le stratège espère bien freiner le déclin des troupes UDC. Il compte mettre fin, aussi, aux succès des Verts historiques de Regula Rytz et des Verts libéraux de Jürg Grossen. Les élections fédérales – Parlement le 20 octobre, Gouvernement le 11 décembre – sont dans le viseur.Continue reading

Verts seuls en tête? PDC Viola Amherd menacée? Coup pour rien?

Elections 2019 ! Seuls vainqueurs, les Verts historiques de Regula Rytz et les Verts libéraux de Jürg Grossen ? Les premiers progresseraient de 7,1% à 9,6%, les seconds de 4,6% à 6,7% (« Tamedia »). D’autres se tasseraient. UDC de Walter Rösti (29,4% à 29,2%). PSS de Christian Levrat (18,8% à 18,4%). PLR de Petra Gössi (16,4% à 15,9%). PDC de Gerhard Pfister (de 11,6% à 9,9%). PBD de Martin Landolt (4,1% à 3,9%). PLR : ce recul serait nouveau. PDC : l’écart avec les Verts historiques se réduirait à 0,3%. 20 octobre, le Parlement. 11 décembre, le Conseil fédéral. Zone sensible.Continue reading

Verts – vents contraires. Berne et Zurich – collision. Rytz, Grossen – et le 20 octobre.

Verts historiques de Regula Rytz et Verts libéraux de Jürg Grossen gagneront-ils les élections du 20 octobre ? Où en est l’écologie ? Des signaux contraires crépitent. Au plan suisse, l’initiative des Jeunes Verts contre le mitage du sol – acceptée par plusieurs villes – est refusée par peuple et cantons. Dans le canton de Berne, un projet visant à réduire la consommation d’énergies fossiles – dont le mazout – est rejeté de peu. On rejoint là le refus d’une loi CO2 par le Conseil national (« droitier »). Que fera le Conseil des Etats (« centriste ») ? Au plan mondial, le retrait de l’Amérique de Donald Trump et d’autres acteurs de l’accord de Paris sur le climat inquiète. Continue reading

23 septembre – triomphe vert? 2019 – bon pour Regula Rytz et Jürg Grossen?

Visez le 23 septembre. Sera-t-il l’un des votes fédéraux les plus écologiques de l’histoire ? Un sondage GFS-SSR annonce le triomphe des trois thèmes au programme. Initiative des Verts « Aliments équitables » (78%/20%). Initiative d’Uniterre « Souveraineté alimentaire » (75%/22%). Contreprojet « Voies cyclables » du Parlement (64%/26%). Mais l’opinion peut se retourner.Continue reading

23 septembre – Suisse écolo. Rohani, Xi Jinping, Trump – et Cie.

23 septembre – Suisse plus écologique que jamais ? Trois objets fédéraux prometteurs sont au programme. Et d’un, un contreprojet officiel « Pistes cyclables » (promoteur : comité « initiative vélo »). Et de deux, une initiative « Aliments équitables » (promoteur : Les Verts). Et de trois, une initiative « Souveraineté alimentaire » (promoteur : Uniterre). Trois Conseillers fédéraux au moins – Doris Leuthard (PDC), Alain Berset (PSS), Johann Schneider-Ammann (PLR) – sont impliqués. Toute la politique suisse en frémit. Ce 23 septembre populaire coïncide aussi, dans l’Amérique de Donald Trump et ailleurs, avec la remise en cause d’acquis. On attend les scores avec curiosité.Continue reading

Ecologie: hauts et bas. Lisa Mazzone et Sibel Arslan: à contre-courant.

 

Lisa Mazzone, Genevoise. Sibel Arslan, Bâloise. Fascinantes, ces deux nouvelles Conseillères nationales sont écologistes, descendent de l’immigration. Présidente des Verts genevois, petite-fille d’un Italien, plus jeune élue de la Chambre du peuple, Lisa Mazzone tient l’un des discours d’ouverture de la Législature. Avocate bâloise, membre du groupe « Basta ! », issue d’une famille kurde de Turquie, Sibel Arslan refuse d’être perçue comme une représentante des « secondos », mais se battra pour le droit de vote des migrants. Elles illumineront la Législature 2015-2019. A ne pas lâcher des yeux.Continue reading

Adèle Thorens comme Martin Bäumle: Verts historiques et libéraux en danger

 

Les Verts historiques d’Adèle Thorens et les Verts libéraux de Martin Bäumle gagneront-ils, ou perdront-ils, les élections fédérales 2015 ? Le vote de Zurich, Lucerne et Bâle-Campagne sonne l’alarme. En 2011, si les Verts historiques reculent (à 8,4% des voix), les Verts libéraux, eux, avancent (à 5,4%). Mais, cette fois, les deux courants souffrent. Un tassement des Verts en général marquerait un tournant. Les Verts historiques sont situés « à gauche », les Verts libéraux « au milieu ».Continue reading

Avec taxes – sans atome: Widmer-Schlumpf et Leuthard au front. Et les élections?

Abandon de l’énergie nucléaire ! Le projet officiel butera-t-il sur des taxes d’incitation ? Eveline Widmer-Schlumpf – ministre des Finances – est au front. Doris Leuthard – Environnement, Transports, Energie – y est associée. Le Conseil fédéral appuie. Mais leur avant-projet d’article constitutionnel en faveur de taxes subit un accueil mélangé. Il vise d’abord le mazout et l’électricité. L’essence, elle, est déjà touchée par un financement routier. Ces taxes remplaceraient un système de subventions. Leur produit serait redistribué. Bref, on n’augmenterait pas la charge financière. C’est promis

Continue reading

Vera Weber, fille de Franz, s’impose. C’est une figure hors-série de l’écologie.

Vera Weber ! La fille de Franz Weber s’impose comme une figure hors-série de l’écologie et de la politique suisse. C’est elle, en personne, qui négocie avec le Parlement fédéral l’application dans la loi de leur initiative contre trop de résidences secondaires (acceptée en 2012). Sa méthode intrigue. C’est avec l’UDC et les libéraux-radicaux – partis de droite réputés peu interventionnistes – que Vera Weber conclut une application plutôt rigoureuse de l’initiative. Plus au centre, le PDC, le PBD et des acteurs touristiques voudraient plus de flexibilité. A gauche, chez les socialistes et les Verts, les réactions sont variées. Mais on y observe plus d’approbation que de rejet. Le Conseil national suit. Sa géographie politique s’en trouve bousculée. On attend le Conseil des Etats avec curiosité

Continue reading