« Mosquée Erdogan »? La protection des minorités divise. Juifs. Musulmans. Les autres.

Juifs, musulmans ou qui ? Quelles minorités protéger ? Les premiers pas du projet fédéral suscitent la controverse (« Bund » et « Tages-Anzeiger »). L’une des premières destinataires serait une mosquée de Lausanne-Ecublens (Vaud) proche du président turc Recep Tayyip Erdogan. D’autres seraient des synagogues et écoles juives (Genève, Vaud, Berne, Argovie, Zurich). Le Conseil fédéral y met 500.000 francs. Le pilotage passe de la PSS Simonetta Sommaruga à la PLR Karin Keller-Sutter. Que faire ?Continue reading

Pape – 150 ans d’infaillibilité. Suisse – traces durables, rares. 2020 – nouvelles tensions.

Infaillibilité pontificale ? Le pape Pie IX décrète le dogme catholique le 18 juillet 1870. 150 ans. C’est le départ d’un « Kulturkampf » acharné. En Suisse, libéraux-radicaux et papauté se défient. C’est la suite de la Guerre du Sonderbund de 1847. Grégoire XVI (1831-1846), prédécesseur de Pie IX (1846-1878), dénonce les doctrines libérales. 1848 : la Suisse moderne en émerge. 1848 et 1874 : les Constitutions illustrent ces tensions. Jésuites, couvents et création d’évêchés sont frappés – jusqu’en 1973-2001. Point final ?Continue reading

Notre-Dame en feu. Religion 2019. Jean-Paul II et François. Luther, Zwingli, Calvin.

Morte, la religion ? Voyez l’émotion inouïe suscitée par Notre-Dame de Paris en feu. En Suisse, tous les médias, ou presque, enquêtent sur la protection du patrimoine religieux de chez eux. Pourtant, la spiritualité y serait en déclin. 25% des gens s’afficheraient « sans appartenance religieuse » (Office de la Statistique, 2015-2017). Et ils augmenteraient. Mais attention ! Il resterait 36,5% de catholiques-romains, 24,4% de protestants (Eglises nationales), 5,2% de musulmans, 0,3% de juifs, d’autres groupes. Tout de même.Continue reading

Genève laïc. Islam partout. Minarets ou burqa. Tessin et St-Gall. Keller-Sutter au front.

Etat et religions ? Etat contre religions ? Genève – en votant sa loi sur la laïcité – interdit les signes extérieurs d’appartenance religieuse aux élus et fonctionnaires (oui 55,05%). Dans ce canton de la séparation Eglise-Etat (le seul avec Neuchâtel), toutes les confessions sont visées. Mais certains ciblent surtout le port du voile par des femmes musulmanes. Avant, la Suisse votera l’initiative UDC contre de nouveaux minarets (en 2009). Puis, Tessin (en 2013) et Saint-Gall (en 2018) banniront voile intégral et dissimulation du visage en public (burqa, niqab, mais pas seulement). L’Islam est partout.Continue reading

443 millions. Catholiques et protestants contre « sans-religion » et musulmans? Match?

263 millions de francs pour les catholique-romains ! 180 millions pour les réformés-protestants ! Tels seraient les montants d’argent public versés (« Neue Zürcher Zeitung »). Ils proviendraient d’impôts sur les entreprises et de subventions publiques. Catholiques et protestants réuniraient 37,2% et 25% de la population (Office fédéral de la Statistique, chiffres 2014-2016). Ces montants, malgré une certaine érosion de fidèles, ne faibliraient guère. En face, les « sans-religion » (24%) et les musulmans (5,1%) ne souhaiteraient plus financer des confessions auxquelles ils n’appartiennent pas. Débat.Continue reading

2019. Maurer, Sommaruga et la religion. Duretés du passé. L’Islam et le réveil.

Religion 2019 ! La Suisse du président Ueli Maurer, de la vice-présidente Simonetta Sommaruga et de leurs 5 collègues y croira-t-elle encore ? Constitution : on y trouve « Au nom de Dieu Tout-Puissant ! », moins souvent « chrétiens », « protestants », « catholiques », « juifs » ou « musulmans ». Conseil fédéral et Parlement : les couleurs religieuses des élus intéressent de temps à autre, pas toujours (ex : « NZZ », 12 décembre 2017). Ces traces deviennent-elles trop rares ? Quel présage ?Continue reading

Noël, chrétiens et jours fériés. Pfister, le PDC et l’opposition. Vents contraires.

Noël 2018 ! Oui, les valeurs chrétiennes appartiennent pour 47% des gens à la Suisse (Link, « SonntagsBlick »). 28% répondent « plutôt oui », 15% « plutôt non ». Pour un pays parfois saisi par l’indifférence religieuse, c’est peut-être une surprise. Le Zougois Gerhard Pfister, président du Parti démocrate-chrétien suisse, est l’un des plus ardents à croire aux valeurs chrétiennes. « Sans christianisme, il n’y aurait ni philosophie des Lumières ni démocratie » ( » NZZ am Sonntag « ). Flatteur ?Continue reading

Amherd et Keller-Sutter arrivent. Catholiques et protestants: quel match?

Religieux, le Conseil fédéral ? Deux catholiques (Viola Amherd et Karin Keller-Sutter) y remplacent une catholique (Doris Leuthard) et un protestant (Johann Schneider-Ammann). Se côtoient donc dès janvier : 4 catholiques (Berset PSS, Cassis PLR, Amherd PDC, Keller-Sutter PLR), 2 protestants (Maurer UDC, Parmelin UDC) et 1 « sans-confession » (Sommaruga PSS). On en parle peu. Car il y eut des crises (ex : Kappel, Villmergen, Sonderbund, Kulturkampf). A chaque fois, il faut du temps pour apaiser les tensions.Continue reading