Semaine romanche. Lutte mondiale. Ignazio Cassis. Martin Candinas.

« Emna Rumantscha » ! « Semaine internationale de la langue romanche ! ». La troisième édition décolle. Voyez ses promoteurs. Ignazio Cassis, Conseiller fédéral italophone et Chef des Affaires étrangères. Martin Candinas, Président romanche du Conseil national. Domenic Parolini, Conseiller d’Etat grison. Lia Rumantscha. La gastronomie romanche y est à l’honneur. Sont mises à contribution Berne, Londres et New York, les Ambassades de Suisse en Italie, France, Belgique et Grande-Bretagne (Pays de Galles co-célébré), les Ambassades d’Espagne et d’Autriche. Du beau monde.Continue reading

UDC – quelle « latinisation »? Parmelin, Chiesa, Rösti. Cas rare. Test 22 octobre.

Elections du 22 octobre. L’UDC – parti longtemps très alémanique –  peut-elle se « latiniser » durablement ? 2015 marque un tournant. L’UDC fait son meilleur score. 29,4%. Dans la foulée, le Parlement élit le Vaudois Guy Parmelin au Conseil fédéral. Premier Francophone. 2019. L’UDC suisse fléchit – tout en restant la première. 25,6%. 2020. Le Tessinois Marco Chiesa succède au Bernois Albert Rösti à la Présidence. Premier Italophone. 7 décembre 2022, Ce qui n’empêche pas le Parlement d’élire Rösti à l’Exécutif. La PSS jurassienne Elisabeth Baume-Schneider suit. Tous deux rejoignent Alain Berset (PSS), Viola Amherd (Centre), Guy Parmelin (UDC), Ignazio Cassis et Karin Keller-Sutter (PLR). 13 décembre. Le Parlement les soumet à réélection.Continue reading

Cassis au Val Müstair. Grisons. 4e langue. Calonder. Widmer-Schlumpf. Jenatsch.

Val Müstair romanche ! Canton trilingue des Grisons ! C’est le choix du Président tessinois Ignazio Cassis pour la 17e sortie « hors des murs » du Conseil fédéral depuis 2010. Il vaut le coup d’œil. Car les Grisons sont le seul Canton à pratiquer le romanche. Au côté de l’allemand et de l’italien. 1938 – romanche 4e langue nationale. C’est le temps de tous les dangers. Mussolini, Hitler, Staline. La Suisse des 4 Langues resserre les rangs. 1982 – invention du Rumantsch Grischun pour fédérer les langues romanches. 1996 – langue fédérale semi-officielle. Le combat pour la survie continue.Continue reading

AVS 21 et le « Fossé de Rösti »? L’EEE. La maternité. La radio-TV. Les avions. Qui sait?

« Fossé de Rösti » ? Le « oui » du 25 septembre du Peuple à l’AVS 21 et à la retraite des femmes à 65 ans est une image forte.  Oui à 50,55%. Les Alémaniques y imposent leur loi. Tous les Cantons latins refusent. Sans exception. Fribourg. Vaud. Valais. Neuchâtel. Genève. Jura. Tessin. De rares Cantons alémaniques s’y joignent. Bâle-Ville. Soleure. Schaffhouse. Ils ne suffisent pas à renverser le score. Ce « Fossé » des Langues est presque total. Il se compare au clivage femmes-hommes du même jour. C’est dire.Continue reading

Maillard contre Nordmann. Elimination cruelle. Les Latins et les postes-clés.

Pierre-Yves Maillard contre Roger Nordmann. Deux figures influentes du Conseil national – socialistes – se disputent l’un des deux sièges vaudois du Conseil des Etats. Elections 2023. Aujourd’hui, ces sièges sont occupés par le PLR Olivier Français et la Verte Adèle Thorens. Maillard, lui, préside l’Union syndicale suisse, Nordmann le groupe parlementaire socialiste. Maillard part-il favori ? Aux élections 2019, il fait plus de voix que Nordmann. 59 514 contre 45 649. Au pire, pareil verdict – craignent certains – pourrait entraîner la sortie de Nordmann de la politique fédérale (Tamedia, NZZ). Une perte.Continue reading

Fossé des Langues – à la baisse? Rösti et Polenta. Très présent et très surveillé.

Fossé Ville-Campagne – à la hausse ? Fossé des Langues – à la baisse ? Voyez le Conseil fédéral 2021. Alémaniques Ueli Maurer, Simonetta Sommaruga, Viola Amherd et Karin Keller-Sutter. Romands Alain Berset et Guy Parmelin. Italophone Ignazio Cassis. Le fossé – « Rösti » ou « Polenta » – y est peu visible. Prenez l’enseignement des langues nationales et de l’anglais. Débat apaisé ? Visez les votes populaires. Certains sont périlleux pour la Suisse des 4 langues. 1992. Non à l’Espace économique européen. 2014. Oui à l’initiative UDC contre l’immigration. Effets durables ?Continue reading

Quel pouvoir latin? Berset et Parmelin. Aux Affaires étrangères. Dufour et Guisan.

Guy Parmelin et Alain Berset ? Les deux Romands du Conseil fédéral – Vaudois et Fribourgeois – prennent-ils trop de place contre le Coronavirus ? Le PSS Berset, à la Santé, est omniprésent. Mais l’UDC Parmelin, Président 2021 et à l’Economie, n’est pas loin. S’en rapprochent l’UDC Ueli Maurer (aux Finances) et la PSS Simonetta Sommaruga (pendant sa Présidence 2020). Restent les trois derniers. Centriste Viola Amherd, Défense. PLR Karin Keller-Sutter, Justice et Police. PLR Ignazio Cassis, Affaires étrangères (et seul médecin). Ce qui ne les empêche pas de peser dans le Collège.Continue reading

Suisse italienne partout. Cassis. Chiesa. Regazzi. Lombardi. Carobbio. Gobbi. Cirillo.

2021 – Suisse italienne à la hausse ? Les Italophones sont partout. Ignazio Cassis, chef PLR des Affaires étrangères, est le 8e Conseiller fédéral tessinois. Marco Chiesa, Conseiller aux Etats, préside l’UDC suisse. Fabio Regazzi, Conseiller national du Centre, pilote l’Union suisse des arts et métiers. Filippo Lombardi, ex-Conseiller aux Etats du Centre, prend les Suisses de l’étranger. Marina Carobbio, Conseillère aux Etats PSS, fut une présidente remarquée du Conseil national. Norman Gobbi, ancien Conseiller national et candidat UDC/Lega au Conseil fédéral, est aujourd’hui Conseiller d’Etat tessinois. Et Roberto Cirillo dirige La Poste. Qui dit mieux ?Continue reading

Les malheurs de Cassis. Le pourquoi et le comment. Le huitième Tessinois.

Ignazio Cassis ! Pourquoi le 8e Conseiller fédéral de la Suisse italienne, des 7 Sages, est-il le plus menacé ? Aucun de ses 7 prédécesseurs – Franscini, Pioda, Motta, Celio Enrico, Lepori, Celio Nello, Cotti – ne fait l’objet de campagnes aussi acharnées. 2017 – le PLR Cassis est élu. 2019 – la Verte Regula Rytz le défie. Il en réchappe. Sa gestion des Affaires étrangères et de l’accord-cadre Suisse-Europe est contestée. Autre pépin : la double représentation du PLR au Collège – lui et Karin Keller-Sutter – divise. Cassis, plus que Keller-Sutter, est dans le viseur. Les élections 2023 pointent déjà.Continue reading

Accord-cadre? La Suisse des 4 langues s’y brise-t-elle? Ou s’y réconcilie-t-elle?

Quel match Suisse-Europe ? La Suisse des 4 langues va-t-elle se briser sur l’accord-cadre ? Ou se réconcilier ? 1992. Seuls acceptent l’Espace économique européen les deux Bâles et les six Cantons romands de Fribourg, Vaud, Valais, Neuchâtel, Genève et Jura. 2014. Seuls refusent l’initiative UDC contre l’immigration Zurich, Zoug, Bâle-Ville et ces mêmes Romands. A chaque fois, le Tessin italophone rejoint le gros de la Suisse alémanique. Mais, en 2001, les Cantons unanimes rejettent l’initiative pour une adhésion à l’Union européenne. Certes, les Cantons romands sont souvent les moteurs de l’intégration de la Suisse dans l’Europe. Mais ils n’en sont pas des inconditionnels.Continue reading