Quel libre-échange? Inde de Modi. Amérique de Trump. Cassis et Parmelin au front.

Suisse-Inde ! Faut-il conclure un accord de libre-échange avec le régime hindouiste du 1er ministre Narendra Modi ? Une importante délégation indienne – emmenée par le président Shri Ram Nath Kovind – est en visite (« Bund » et « Tages-Anzeiger »). Son économie serait la 7e du monde. Des négociations s’étirent depuis 2008. Or, elles butent sur les brevets et le prix de médicaments. La Suisse et son industrie y contestent une pratique autoritaire du pouvoir indien. En plus, depuis l’arrivée de Modi en 2014, la politique intérieure de l’Inde – ex : Cachemire, Assam – inquiète.Continue reading

AELE à la hausse? Johnson, « Brexit » et retour? Piste Schneider-Ammann, Parmelin.

Seule au monde, la Suisse ? A l’Union européenne, son adhésion s’éloigne (demande retirée). Et le lien bilatéral faiblit. A l’ONU (depuis 2002), elle doit attendre pour un passage au Conseil de Sécurité (années 2022-2024 ?). Au G7 (Etats-Unis, Canada, Grande-Bretagne, France, Allemagne, Italie, Japon), elle n’est pas invitée. Au G20, elle n’apparaît que grâce au bon-vouloir de tel ou tel de ses membres. Que faire ?Continue reading

Audace Parmelin? Bolsonaro, Amazonie et Mercosur. Addition de résistances.

Guy Parmelin ? Le Conseiller fédéral UDC, en approuvant un accord de libre-échange avec le Mercosur d’Amérique du Sud, prend-il des risques ? Ce « Marché commun » compte des membres principaux – Brésil, Argentine, Uruguay et Paraguay (« Wikipédia »). Des membres associés – Chili, Colombie, Pérou, Equateur, Bolivie (en voie d’intégration). Un membre suspendu – Venezuela. Le Brésil de Jair Bolsonaro fait polémique. Il favoriserait la destruction par le feu des forêts d’Amazonie, priverait la planète de son « poumon ». Un accord voisin entre l’Union européenne et le Mercosur est mis en cause. France, Finlande et Irlande donnent de la voix. Norvège, Islande, Liechtenstein et AELE, eux, font équipe avec la Suisse. Alors ?Continue reading

Parmelin – Japon et Vietnam. Trump, Juncker – et l’Asie contre-poids.

Guy Parmelin au Japon et au Vietnam ! Le Conseiller fédéral UDC – Economie, Formation et Recherche – y voyage du 7 au 14 juillet. Une délégation économique et scientifique l’accompagne. Au Japon de Shinto Abe, son but est notamment d’élargir l’accord de libre-échange de 2007. Il s’agit d’affronter l’important traité conclu entre le Japon et l’Union européenne. Au Vietnam de Nguyen Phu Trong, la conclusion d’un accord de libre-échange est au programme. Ce pays connaît une croissance supérieure à la moyenne. Prometteur.Continue reading

Berset, Parmelin et les syndicats. Maurer au Japon. Cassis en Israël. Images cassées.

Alain Berset et Guy Parmelin ! Les Conseillers fédéraux PSS et UDC – que tout pourrait séparer – célèbrent les 100 ans de l’Organisation Internationale du Travail à Genève (OIT). Le Fribourgeois prône un multilatéralisme fort. Le Vaudois ouvre une médiation entre syndicats et patronats, fait sortir la Suisse d’une « liste noire » sur la liberté syndicale. Pique à Donald Trump – l’Américain isolationniste ? Trump tire plutôt sur d’autres cibles. Organisation mondiale du Commerce (OMC, à Genève aussi). Chine. Iran. Climat. On en oublie. Cela dit, que le PSS Berset et l’UDC Parmelin joignent leurs voix pour l’un des piliers de la Genève internationale est un signe. Clair.Continue reading

Maurer chez Xi. Hyper-bienveillance et puissance impériale. Trump, Juncker et nous.

Suisse-Chine ? Ueli Maurer en fait-il trop avec Xi Jinping ? Ce qui frappe dans la visite d’Etat du président suisse au président chinois, c’est son éclat. C’est le soutien sans faille de l’un à l’ambitieux projet des nouvelles « Routes de la Soie » de l’autre. Face à cette Chine de Xi, la Suisse de Maurer confirme son hyper-bienveillance. Elle se retrouve à toutes les étapes – de la reconnaissance de 1950 à nos jours. Lancement d’un libre-échange pionnier. Participation à la banque chinoise pour les infrastructures. Visite colorée à Berne, à Davos et ailleurs en Suisse. Indulgence à l’égard du groupe chinois Huawei – soupçonné d’espionnage. Multiplication sans égale des voyages de Conseillers fédéraux en Chine. Tourbillon.Continue reading

Maurer en Chine. Tiananmen 30 ans. Asie forte et diverse. Xi, Trump et l’Europe.

Suisse-Chine ! Le président UDC Ueli Maurer visite l’Empire du Milieu de Xi Jinping du 22 au 30 avril. Le rythme des voyages de Conseillers fédéraux y reste intense. On y parlera affaires, « Routes de la Soie », même droits humains. Cette fois, le périple de Maurer coïncide avec les 30 ans de la répression de Tiananmen en 1989. Depuis, la Chine, tout en gardant l’ouverture économique de Deng Xiaoping de 1978, reste autoritaire en politique. Cela dit, la Suisse ne cesse de cultiver avec elle des relations confiantes. 1950 – Max Petitpierre reconnaît la Chine de Mao. 1999 – Ruth Dreifuss rencontre Jiang Zemin à Berne (orage !). 2013 – Suisse et Chine engagent le libre-échange. 2017 – Xi Jinping visite Davos et la Suisse. Plus cordial, tu meurs ?Continue reading

Entre Xi, Macron, Merkel et Juncker. Confrontation Trump. Suisse de Maurer.

Troublant pour la Suisse, le Sommet Chine-Europe de Paris ? Voyez les photos. Ecoutez les propos. Ce qui frappe, entre le Chinois Xi Jinping, le Français Emmanuel Macron, l’Allemande Angela Merkel et l’Européen Jean-Claude Juncker, c’est la quasi-disparition de l’image de confrontation. Même les commentaires sur la réunion de Rome entre Xi et l’Italie de Matteo Salvini – aigres parfois – ont peu de suites fâcheuses. Mieux ! Macron, Merkel et Juncker, face à Xi, renforcent leur unité. La personnalité de Xi – autoritaire au-dedans, charmeur au-dehors – y a sa part. Les affaires – comme cette commande de 300 Airbus – y ont la leur. Le projet « Routes de la Soie » peut continuer.Continue reading

Xi Jinping en Europe. Ses amis et les autres. La Suisse de Petitpierre, Dreifuss, Maurer.

Chine ! La visite du président Xi Jinping en Europe – Italie, Monaco, France – est piquante pour la Suisse aussi. Car l’Empire du Milieu compte ses amis. Son projet « Nouvelles Routes de la Soie » en Eurasie et au-delà suscite crainte et curiosité. Le rôle de la société Huawei – comme espion du pouvoir chinois – divise. Le conflit commercial avec les Etats-Unis de Donald Trump touche toute la planète. Or, l’Europe aborde la Chine de Xi Jinping en ordre dispersé (« Le Monde » du 21 mars). L’Italie de Matteo Salvini – avec Trieste comme accrochage – est cordiale. La France d’Emmanuel Macron, elle, tient un discours « de séduction et de fermeté ». Quant à l’Union européenne de Juncker et Tusk, elle « durcit le ton ». Sérieux ?Continue reading

La Suisse et le monde. Avec Trump, May et Xi? Sans l’Europe et Juncker? Euh!

Etats-Unis de Donald Trump ! Edward Mc Mullen, ambassadeur en Suisse, souhaite la conclusion rapide d’un accord de libre-échange (RTS/SSR). Moment propice. Echecs de 2006 et 2016 surmontables. Question : la protection agricole suisse est-elle négociable ? Grande-Bretagne de Theresa May ! Les Secrétaires d’Etat Mario Gattiker (Suisse) et Christopher Heaton-Harris (Royaume-Uni) promettent le maintien de la libre-circulation après le « Brexit » (sortie britannique de l’Union européenne). Chine de Xi Jinping ! Le président 2019 Ueli Maurer s’y rendrait à fin avril. Projet « Nouvelles Routes de la Soie ». C’est désormais le premier but de voyage des Conseillers fédéraux dans le monde (« NZZ am Sonntag »). C’est dire.  Continue reading