Amherd – menaces 2021. Femmes – stratégie 2030. Leuenberger – otages et rançons.

Otages et rançons – Moritz Leuenberger épargné ? Non, l’ancien Conseiller fédéral PSS – 1995-2010 – ne sera pas poursuivi pour ses propos contestés sur les otages et les rançons (« NZZ am Sonntag »). Le Gouvernement 2021 s’oppose à une enquête du Ministère public fédéral (rts). En principe, le Collège nie le versement de rançons. Mais Leuenberger paraît ne pas les exclure. Certes, le mot « rançon » ne figurera pas sur le bulletin de versement. On y préférera d’autres mots (« frais », etc). Le but est d’éviter d’autres prises d’otages et de protéger les intérêts suisses. Leuenberger : « Mensonge légitime ». En a-t-il trop dit ? Ou pas assez ? Silence encore ?Continue reading

Grands rassemblements – le plan. 300 à 10.000 personnes. Parmelin et Berset. Moutier.

Grands rassemblements – vers l’ouverture ? Le Conseil fédéral – face au Coronavirus – consulte. Projets-pilotes en juin pour 300 à 600 personnes (3 par Canton). 3000 dès juillet. 10.000 dès septembre. Des conditions seront imposées aux participants (ex : Certificat COVID, vaccinations, tests). Un « parapluie de protection » financé par moitié entre la Confédération et les Cantons y sera déployé. Crédit de 150 millions de francs. Le succès de la loi Covid, ce 13 juin, y est associé. Les Conseillers fédéraux Guy Parmelin (Présidence) et Alain Berset (Santé) sont au front.Continue reading

Accord-cadre? La Suisse des 4 langues s’y brise-t-elle? Ou s’y réconcilie-t-elle?

Quel match Suisse-Europe ? La Suisse des 4 langues va-t-elle se briser sur l’accord-cadre ? Ou se réconcilier ? 1992. Seuls acceptent l’Espace économique européen les deux Bâles et les six Cantons romands de Fribourg, Vaud, Valais, Neuchâtel, Genève et Jura. 2014. Seuls refusent l’initiative UDC contre l’immigration Zurich, Zoug, Bâle-Ville et ces mêmes Romands. A chaque fois, le Tessin italophone rejoint le gros de la Suisse alémanique. Mais, en 2001, les Cantons unanimes rejettent l’initiative pour une adhésion à l’Union européenne. Certes, les Cantons romands sont souvent les moteurs de l’intégration de la Suisse dans l’Europe. Mais ils n’en sont pas des inconditionnels.Continue reading

Femmes – la mobilisation paie. Soleure, Neuchâtel, Berne et les autres.

Femmes au pouvoir ? Le Canton de Soleure – à son tour – s’offre un Gouvernement à majorité féminine. Sandra Kolly (Centre) y rejoint Brigit Wyss (Verte) et Susanne Schaffner (PSS). A 3 sur 5. Y sont déjà Vaud (5 sur 7), Thurgovie (3 sur 5) et Zurich (4 sur 7). Dans le Parlement de Neuchâtel, les femmes signent une vraie percée (58 sur 100). Dans le Législatif de la Ville de Berne, elles en exécutent une autre (70%). Attention ! La majorité des 26 Cantons et des 2172 Communes reste à dominante masculine. Euphorie ?Continue reading

Europe. Keller-Sutter devant Cassis et Parmelin. « Plans B » et rupture sèche.

Europe – quel « plan B » ? Le salut viendra-t-il de la Délégation « Europe » du Conseil fédéral ? Accorder sa présidence à la PLR Karin Keller-Sutter (Justice et Police) ? En décharger son collègue Ignazio Cassis (Affaires étrangères) ? Y maintenir l’UDC Guy Parmelin (Economie et Recherche) ? Plusieurs en espèrent des impulsions (« SonntagsZeitung »). Car ce sont les trois ministères les plus proches du dossier « Europe ». Mais les quatre autres n’en sont pas loin. UDC Ueli Maurer (Finances). Centriste Viola Amherd (Défense). PSS Simonetta Sommaruga (Environnement). PSS Alain Berset (Santé). Bonne idée ? Continue reading

Impasse Parmelin – von der Leyen. Accord-cadre – sans majorité. Europe – la suite.

Suisse-Europe – impasse au sommet ? La réunion entre le Président Guy Parmelin et la Présidente Ursula von der Leyen bute sur un blocage. Aucun progrès n’est enregistré pour l’accord-cadre. L’Union européenne refuse de le modifier. Même les trois points délicats ne font l’objet d’aucun rapprochement. Protection des salaires. Accès des gens de l’Union aux prestations sociales. Aides d’Etat. Mais le lien n’est pas rompu. Les négociatrices Livia Leu (Suisse) et Stéphanie Riso (Union) restent en contact. Pour quoi faire ?Continue reading

Gare? Certificat Covid et vaccinations. Contraintes et discriminations.

Quel Certificat Covid ? Annonce-t-il – pour une partie des Suisses et des Suissesses – une hausse des discriminations ? Au restaurant ? Au théâtre ou au cinéma ? Ailleurs ? Toute discrimination dans des services publics, assure le Conseiller fédéral Alain Berset, serait inacceptable. En revanche, elle ne serait pas exclue dans des espaces privés. Alors ?Continue reading

Match Covid. Plan Berset en 3 phases. « Interventionnistes » et « libéraux ».

Coronavirus – quel plan de sortie ? Le Conseil fédéral – sous Alain Berset – en esquisse trois phases. « Phase de protection ». Aucun allégement notable n’est envisagé jusqu’au 26 mai. Il ne faut pas compter sur une ouverture rapide des restaurants intérieurs. Le Gouvernement fera le point au 12 mai. « Phase de stabilisation ». De nouveaux assouplissements, après le 26 mai, sont envisageables. Restaurants intérieurs. Manifestations sportives et autres. Les vaccinations, elles, avancent. Un Certificat COVID est espéré en juin. « Phase de normalisation ». Elle serait située vers le mois d’août. Tout cela est suspendu à la pandémie. Accalmies ? Nouvelles flambées ? Tout peut se passer.Continue reading

Conseil fédéral à 7 ou à 9? Reprise des combats. Clé de la Suisse moderne.

A 7 ou à 9, le Conseil fédéral ? Une Commission du Conseil national relance le projet à 14 contre 9 (RTS, « 20 minutes »). Ses avantages ? Représentation des régions et des partis. Siège permanent pour la Suisse italienne. Accès facilité pour les Verts historiques ou libéraux. Maintien des deux sièges libéraux-radicaux. Répartition de la charge de travail. On trouve parmi les partisans des gens comme Nadine Massardt (PSS/BE), Ada Marra (PSS/VD) ou Isabelle Moret (PLR/VD). Ses adversaires, eux, en redoutent des discussions compliquées, des coûts élevés (39 millions de francs). On y remarque des figures comme Jean-Luc Addor (UDC/VS). Qui gagnera ?Continue reading

Neuchâtel et la Suisse. Revanche des droites. Verts freinés. Les femmes. 2023.

Neuchâtel – tournant ? « Droites » – revanche ? Voyez le Conseil d’Etat à 5. Sortent gagnants du 1er tour 3 PLR et 2 PS. Dans l’ordre : Alain Ribaux (PLR), Laurent Favre (PLR), Laurent Kurth (PS), Florence Nater (PS) et Crystel Graf (PLR). Suivent Frédéric Mairy (PS qui se retire), Roby Tschopp (Vert historique). Le 2e tour du 9 mai sera décisif. Visez le Grand Conseil à 100. Les « droites » y prennent 52 sièges. PLR 32, PS 21, Verts historiques 19, POP 8, UDC 8, Verts libéraux 8, Centre 4. En gros, le « centre-gauche » et les familles vertes font moins bien que lors d’autres élections. Mais les femmes, à 58 sur 100, font mieux.Continue reading