Boulangerie de Simonetta Sommaruga. Pouvoir venu d’en bas. Mises en garde.

Suisse 2020 ! La présidente Simonetta Sommaruga dit ses vœux du 1er janvier devant sa boulangerie de quartier. Symbole. La Suisse, Confédération devenue Etat fédéral, part du bas. Compétences de fond – dont cantons et communes gardent une part (santé, écoles, etc). Consultations – où sont écoutés cantons et associations. Concertation de partenaires sociaux – où s’amortissent des chocs. Votes populaires – où le pouls du pays est pris en permanence. Parlement – où le Conseil des Etats tient tête au Conseil national. Pouvoir central – que Berne partage avec Zurich, Lausanne, Lucerne, Saint-Gall, Bellinzone et d’autres. Conseil fédéral – où doivent être équitablement représentées « les diverses régions et les communautés linguistiques » (selon Constitution). Réussi ?Continue reading

Simonetta Sommaruga hors-série. Conseil fédéral « de droite ». Parlement compliqué.

Simonetta Sommagura – Présidente 2020 – est une femme politique hors-série. Musicienne. Etudes de langues. Voix écoutée des consommateurs. Non-juriste. Mais, élue en 2010, cette socialiste pilote Justice et Police. Puis, dès 2019, Environnement, Transports, Energie et Communication. Voyez la photo du Conseil fédéral 2020. Elle montre Simonetta Sommaruga au milieu d’un orchestre composé de ses collègues et du Chancelier Walter Thurnherr. Tout y est.Continue reading

Trump et Blocher. Von der Leyen et Sommaruga. Suisse bâtisseuse et monde fissuré.

Donald Trump à la hausse ? Monde à la casse ? L’Union européenne d’Ursula von der Leyen est menacée. A l’Ouest, la Grande-Bretagne de Boris Johnson en sort. A l’Est, plusieurs pays la défient. L’Organisation mondiale du Commerce (OMC) est guettée par la paralysie. Trump refuse de nommer de nouveaux juges pour sa « Cour d’appel » (ORD). Iran nucléaire, climat – Trump se retire d’importants accords. A l’ONU, à l’OTAN, ailleurs, on s’inquiète. Fossoyeurs, Trump et Johnson ?Continue reading

Rösti et Levrat. Successions. Poids des présidents. Cas Blocher. Les Verts.

UDC Albert Rösti ! PSS Christian Levrat ! Les présidents de deux grands partis s’en vont. Successions. Les élections se soldent pour eux par des bilans mitigés. Entre 2015 et 2019, l’UDC recule de 29,4% à 25,6%. Le PSS de 18,8% à 16,8%. Mais la PLR Petra Gössi ? Mais le PDC Gerhard Pfister ? Les présidents des 3e et 5e partis restent. Pertes réduites, il est vrai. PLR de 16,4% à 15,1%. PDC de 11,6% à 11,4%. Il n’empêche. Le Parlement, le 11 décembre, réélit leurs 7 Conseillers fédéraux au 1er tour. UDC Maurer et Parmelin. PSS Sommaruga et Berset. PLR Cassis et Keller-Sutter. PDC Amherd. Même les PLR Cassis et Keller-Sutter en souffrent à peine. Alors ?Continue reading

Femmes – le bond. Cantons – hauts et bas. Sommaruga, Amherd, Keller-Sutter – des styles.

3 femmes sur 7 au Conseil fédéral ! Simonetta Sommaruga (PSS). Viola Amherd (PDC). Karin Keller-Sutter (PLR). 84 sur 200 au Conseil national ! 12 sur 46 au Conseil des Etats ! L’année 2019 est prometteuse. C’est, à ce jour, le meilleur score d’ensemble. Mais, en 2010-2011, les femmes sont majoritaires au Gouvernement. Avec Micheline Calmy-Rey (PSS), Doris Leuthard (PDC), Eveline Widmer-Schlumpf (UDC/PBD) et, déjà, Simonetta Sommaruga. Marge de progression, donc.Continue reading

Maurer, Sommaruga, Parmelin. Egalité des 7 et Présidence. Moments forts.

Confédération – qui préside ? 2019 – Ueli Maurer, UDC Zurich. 2020 – Simonetta Sommaruga, PSS Berne. Cette Présidence est en partie symbolique. Les 7 Conseillers fédéraux y sont égaux. Plus que jamais. Au début, le Parlement a ses présidents préférés. Certains Sages le deviennent souvent. D’autres, rarement. Ou jamais. Le tournant décisif se situe vers 1920. Aujourd’hui, la présidence s’accorde à l’ancienneté de fonction. On préside quand tous les autres Sages plus anciens ont présidé – en sa présence. Ainsi, l’UDC vaudois Guy Parmelin, vice-président 2020, devrait présider en 2021. Une première.Continue reading

4 langues et 26 cantons. Sauvetage Cassis. Candinas et Romanches. Chouchous.

Suisse des 4 langues et des 26 cantons ? Le 11 décembre, elle tient. Election du Conseil fédéral. Le Tessinois Ignazio Cassis gagne face à la Bernoise Regula Rytz. Le nouveau Parlement réélit 4 Alémaniques (PSS Simonetta Sommaruga, UDC Ueli Maurer, PDC Viola Amherd, PLR Karin-Keller-Sutter), 2 Romands (UDC Guy Parmelin, PSS Alain Berset), 1 Italophone (PLR Ignazio Cassis). D’autres points pèsent lourd. Image de Regula Rytz. Perspective de 3 figures de gauche sur 7. Mais les Verts historiques, en voulant évincer un Italophone par une Alémanique, pourraient précipiter leur échec.Continue reading

Noël 2019 – An 2020. Climat – promesse. Europe – lueur. Retraites – faisable.

Noël 2019 – An 2020. Qui domine ? Le pouvoir suisse est-il plus saupoudré que jamais ? Aux élections, les Verts historiques de Regula Rytz et les Verts libéraux de Jürg Grossen gagnent des voix. Mais ils peinent à concrétiser. Le 11 décembre, leur mésentente contribue à l’échec de Regula Rytz au Conseil fédéral. Les Verts libéraux préfèrent se joindre – au Centre et à Droite – au PDC de Gerhard Pfister, au PLR de Petra Gössi, à l’UDC d’Albert Rösti. Quant au PSS de Christian Levrat et aux mêmes Verts historiques de Regula Rytz, à Gauche, le salut ne viendra que par des ententes au Centre (Verts libéraux, PDC), voire au Centre-Droit (PLR), moins sûrement à Droite (UDC). Sur quoi ?Continue reading

Rösti, Blocher et l’UDC – qui commande? Verts et « Centre-Gauche » – qui domine?

Invisible, la « vague verte » ? Imperceptible, le « Centre-Gauche » ? Voyez le nouveau Parlement. Le 11 décembre, Centre et Droite empêchent l’élection au Conseil fédéral de la Verte historique Regula Rytz. Verts libéraux, PDC, PLR et UDC font bloc. Les 7 Sages sortants sont tous réélus au 1er tour. UDC Ueli Maurer. PSS Simonetta Sommaruga. PSS Alain Berset. UDC Guy Parmelin. PLR Ignazio Cassis (à peine inquiété). PDC Viola Amherd. PLR Karin Keller-Sutter. A Gauche, Verts historiques et PSS se retrouvent seuls. Sur des thèmes sensibles, ce Parlement – Conseil des Etats plus que Conseil national – se montre plus « droitier » que « centriste ». Rente-pont ? Multinationales ? Argent des partis ? Service civil ? A vérifier.Continue reading